Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Août 2018, 08h09

Manuel Valls a dressé son bilan - provisoire - sous forme d'anaphore, ce vendredi à Orléans, comme en témoigne notre vidéo.

A six reprises, le Premier ministre a réitéré la formule « Je sais ce que j'ai fait ».

ANAPHORE. Interrogé, en marge de son déplacement dans le Loiret sur le thème du développement économique, sur son bilan depuis qu’il est entré à Matignon il y a deux ans, et sa chute dans les sondages, le Premier ministre, Manuel Valls, a d’abord indiqué qu’il n’était pas dans « son rôle » de faire des commentaires. Avant de se lancer, quelques secondes plus tard, dans une longue tirade sous forme d’une anaphore, dont chaque énoncé a débuté par « Je sais ce que j’ai fait ». Un exercice rhétorique que François Hollande pratique également lors de ses prises de parole publiques.

Ainsi, à six reprises, pour parler de la baisse des impôts, de la lutte contre le terrorisme, du succès de la COP21, de la prime d’activité, de son action en faveur la culture, ou encore du pacte de responsabilité, Manuel Valls a réitéré un « je sais ce que j’ai fait » pour marquer son bilan.

 


« Je sais ce que j'ai fait » : le bilan de Manuel Valls. (par apostrophe45)

Un bilan qui demeure provisoire puisque le Premier ministre a souligné qu’il lui restait encore quelques mois à faire à Matignon avant les prochaines échéances électorales…