Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 17 Décembre 2018, 02h19

L'ex-vinaigrerie va enfin retrouver une vocation au sein du quartier Bourgogne : elle offrira un lieu de travail et d'exposition pour les artistes tournés vers la Loire. 

Un budget de 7 millions d'euros sera débloqué pour financer les travaux d'aménagement. 

Résumé: 

PROJET. Nul ne semblait être en mesure de mettre en œuvre un projet viable pour justifier la reprise en main de la friche industrielle de la vinaigrerie Dessaux, laissée à l’abandon depuis plusieurs décennies – 38 ans précisément selon nos informations - et dont le bâtiment couvert de tags et gagné par une végétation envahissante tranche singulièrement avec la réhabilitation du quartier Bourgogne. Et bien, alors que Serge Grouard avait dû renoncer, pour des raisons financières, à la transformation de ce bâtiment en un lieu dédié à la création artistique, (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici