Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 21 Juillet 2018, 23h41

Dans cette tribune, le président de Région (PS) François Bonneau en appelle à «la solidarité» et à «la responsabilité» de chacun, en réponse à la polémique suscitée par l'accueil de 580 migrants en Centre-Val de Loire.

«Dans un pays de 65 millions d’habitants, l’accueil de 7.000 migrants ne peut apparaître déraisonnable», François Bonneau, pérsident PS de la Région Centre-Val de Loire.

Résumé: 

RÉACTION - D'ici « quelques semaines », le préfet de Région Nacer Meddah, devra avoir trouvé 580 places d'accueil en Centre-Val de Loire pour les migrants « volontaires » censés être évacués de la « jungle » de Calais et des trottoirs parisiens. Le président de Région (PS), François Bonneau, a décidé de publier une tribune et en appelle aujourd'hui « à prendre nos responsabilités face à ce devoir de solidarité qui nous concerne tous» (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici