Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Février 2018, 22h02

Onze élus, dont Jean-Pierre Sueur, Serge Grouard et François Bonneau pour le Loiret, ont défendu devant le ministre des transports le tracé ouest.

La délégation régionale était emmenée par Remy Pointereau, le président de l'association TGV Grand Centre Auvergne

Résumé: 

OPPOSITION. La « belle unité », pour reprendre l'expression de Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret, pour obtenir que la future ligne à grande vitesse POCL - Paris-Orléans-Clermont-Lyon -  desserve les gares d'Orléans et de Bourges, sera-t-elle suffisante pour infléchir le scénario aujourd'hui privilégié par SNCF Réseau ? Ce front commun s'est, en tous les cas, exprimé cet après midi dans le bureau du secrétaire d'État chargé des Transports, Alain Vidalies, puisque des élus de la région Centre y ont exprimé collégialement leur désaccord ferme avec le tracé médian qui pourrait être retenu. Parmi eux, Jean-Pierre Sueur, mais également Serge Grouard, député-maire (UMP) d'Orléans, François Bonneau, président PS de la région Centre (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici