Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 14 Novembre 2018, 14h42

L'opposition municipale regrette le hiatus entre les ambitions affichées publiquement par l'exécutif et les moyens alloués pour faire fonctionner l'Office de tourisme. 

« Comment expliquer que le téléphone sonne désespérément dans le vide un samedi matin parce qu'il n'y a pas assez de monde pour y répondre ? »

RAYONNEMENT - Le rôle et les moyens alloués à l’Office de Tourisme d’Orléans reviennent sur le devant de la scène politique en ce mois d’août et alors que la cité johannique, comme toutes les villes de France, a des ambitions touristiques grandissantes et sans cesse réaffirmées. Ainsi, dans un communiqué de presse, c’est Marie-Emmanuelle Matet de Ruffray, au nom de l’opposition municipale PS, qui interpelle l’exécutif municipal sur la politique mise en place à l’échelle de la ville pour faire coïncider moyens matériels et humains, et ambitions revendiquées. Et l’élue prend appui sur le fonctionnement de l’Office de tourisme pour regretter, précisément, le « retard d'Orléans en matière d'accueil touristique »

« Encore faut-il que ce lieu essentiel, indispensable et incontournable soit visible, repéré et accessible »

« Dans toutes les villes, dans tous les villages de France, et Orléans n'y échappe pas, c'est à l'Office du Tourisme que le visiteur s'adresse pour être accueilli, orienté, accompagné vers les solutions d'hébergement, les lieux à visiter, les événements... Encore faut-il que ce lieu essentiel, indispensable et incontournable soit visible, repéré et accessible.... et qu'il y ait du personnel présent », écrit ainsi l’élue orléanaise. Qui poursuit sous forme d’interrogations : « Force est de constater qu'à Orléans cela n'est pas le cas, en ce milieu d'été. Comment expliquer, en effet, malgré sa gentillesse et sa motivation, le peu de personnel présent à l'Office du tourisme, en pleine saison touristique ? Comment expliquer que le téléphone sonne désespérément dans le vide un samedi matin parce qu'il n'y a pas assez de monde pour y répondre ? »

« Mettre en place une politique touristique, et des moyens, à la hauteur de ses prétentions »

Dans l’attente d’une - éventuelle - réponse de la Ville sur ces questions, l’élue souligne qu’Orléans-Métropole « doit d'urgence, mettre en place une politique touristique, et des moyens, à la hauteur de ses prétentions ». D’autant qu’une nouvelle édition du Festival de Loire est en cours d’amarrage sur les bords de Loire et que la majorité mise sur cet événement pour accroître le rayonnement de la ville. Et qu’il serait donc dommageable de faire des ronds dans l’eau…

La rédaction.