Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 27 Mai 2018, 18h07

Patrick Kanner, ministre de la Jeunesse et des Sports, énumère, pour apostrophe45, les atouts de la candidature de Paris aux JO 2024.

« La France est reconnue pour sa capacité à organiser les grands événements sportifs comme l'Euro-2016 qui a été une grande réussite, au même titre que la Coupe du monde de handball. Je reviens tout juste de Chine et là-bas, nous sommes reconnus pour être une grande nation capable d'accueillir ce type d'événement », témoigne le ministre de la Jeunesse et des Sports.

Résumé: 

JO 2024 - Après le retrait de Budapest, Paris est dans les starting-blocks pour affronter Los Angeles, les deux seules villes encore en lice pour accueillir les Jeux olympiques de 2024. Et ce à sept mois de la décision du Comité international olympique, le 13 septembre, à Lima, au Pérou. La capitale hongroise a jeté l'éponge sous la pression de ses opposants, qui estiment notamment que le coup du projet était exorbitant, et que le pays avait d'autres priorités. Un renoncement qui s'inscrit dans la foulée de celui de Rome, mais également de Boston, candidature à laquelle s'est substituée celle de Los Angeles. Parmi les atouts de la France, et de facto ceux de Paris, il en est un qui fait la différence avec « le reste du monde », il s'agit du « soutien et de la mobilisation des Français autour de cette candidature », a expliqué le ministre de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, au micro d'apostrophe45« 70% des Français sont favorables à la candidature de la France aux JO2024. Ce qui ne fut pas le cas, récemment, à Budapest. » (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici