Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 14 Décembre 2018, 11h55

À Orléans, des attroupements ont donné lieu à des jets de pierres et incendies de poubelles. La police a riposté par des gaz lacrymogènes. 

Six jeunes ont été interpellés, rue Émile-Zola, à quelques mètres du lycée Pothier. 

DÉBORDEMENTS - Ce ne devait être, au départ, qu’une marche de protestation contre la réforme du baccalauréat. Des 9 heures, des centaines de jeunes ont commencé à se regrouper autour des lycées orléanais avec l’idée de se rendre au rectorat. Finalement, les rassemblements ont grossi mais sont restés, pour une large part, sédentaires. Et puis, vers 11 heures, alors que 800 lycéens étaient réunis rue Émile-Zola devant l’entrée du lycée Pothier, la situation a commencé à dégénérer avec des incendies de poubelles avant qu’une voiture ne soit mise sur le toit. 

IMG_1265.JPG

Appelés en renfort, des policiers casqués et en tenue anti-émeute ont été la cible de jets de pierres et de projectiles divers. Gaz lacrymogène et tirs de flashball ont été alors utilisés par la police pour disperser les attroupements. 

IMG_1258.JPG

Jusqu’en début d’après-midi, le face à face entre quelque 200 jeunes et les policiers est resté tendu avec l’utilisation, ici et là, de gaz lacrymogènes pour éviter de nouveaux rassemblements hostiles. Six jeunes ont été interpellés par la police.

A. G.