Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 21 Juillet 2018, 07h58

Le conseiller municipal d'Orléans annonce «le projet de fermeture de deux bureaux de poste, en centre ville d'Orléans, les bureaux de poste du Théâtre et celui de Bourgogne».

«Dans les campagnes, comme dans les villes, les usagers ont besoin d'un service public répondant à leurs attentes», Michel Ricoud. 

Résumé: 

FERMETURES - Après s'être battu pour le « devenir » des chèques postaux à La Source qui maintiendra 200 emplois « contre » 1.000 à Olivet, Michel Ricoud, conseiller municipal communiste d'Orléans, annonce « le projet de fermeture de deux bureaux de poste, en centre ville d'Orléans, les bureaux de poste du Théâtre et celui de Bourgogne ». Lesquels seraient, selon l'élu, « remplacés par les fameux relais  poste urbains qui ne remplissent pas les mêmes fonctions, loin de là. Au bureau de poste de l'Argonne, également, il y aurait des suppressions de postes en préparation. » 

« Un nouveau coup porté au service public »

Attaché au service publique, comme nombre de Français par ailleurs, Michel Ricoud voit en cette décision « un nouveau coup porté au service public de la Poste. Dans les campagnes, comme dans les villes, les usagers ont besoin d'un service public répondant à leurs attentes. » 

Et ce dernier d prévenir : « Dans les semaines à venir, nous engagerons, avec celles et ceux qui sont attachés au service public, les actions nécessaires. »

RZ

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici