Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 24 Novembre 2017, 08h19

La levée de l’interdiction des soins funéraires aux personnes séropositives au VIH et aux hépatites a été signée par la ministre de la Santé.

« Depuis des années, la levée de cette interdiction, discriminatoire, empêchait les familles de commencer sereinement un processus de deuil »

Résumé: 

AVANCÉE - Depuis 1986, les personnes séropositives au VIH et aux hépatites décédées ne pouvaient recevoir de soins funéraires. Après 32 ans de dénonciation par les associations AIDES, Actions Traitements, Sidaction, Fédération LGBT, SOS homophobie ou encore SOS Hépatites, ELCS, la levée de l'interdiction des soins funéraires est signée. L’arrêté permettant la levée de l'interdiction des soins funéraires pour les personnes séropositives au VIH ou à une hépatite virale a été signé le 12 juillet par la ministre Agnès Buzyn, et publié vendredi au Journal officiel...

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici