Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 15 Novembre 2018, 17h36

L’astronaute français Thomas Pesquet a posté sur Twitter, ce mercredi matin, une photo de la métropole de Tours depuis la station ISS.

Thomas Pesquet - @Thom_astro - dit avoir reconnu la ville tourangelle « grâce à la Loire et au Cher, ainsi qu’à l’aéroport ». Il dit même s’étonner du contraste de couleurs entre le Cher et la Loire. 

ESPACE - Le désormais célèbre astronaute français Thomas Pesquet, en orbite depuis cinq mois, ne manque pas une occasion de nous faire découvrir, vue du ciel, ou plutôt de l’espace, ses magnifiques « clichés » de la Terre depuis la station ISS. Ce mercredi matin, à 9 h 17 précises, il a posté sur son compte Twitter une photographie de la métropole de Tours. 

Thomas Pesquet - @Thom_astro - dit avoir reconnu la ville tourangelle « grâce à la Loire et au Cher, ainsi qu’à l’aéroport ». Il dit même s’étonner du contraste de couleurs entre le Cher et la Loire. Un logiciel de navigation sophistiqué à bord de la Station spatiale lui permet d’être géolocalisé en temps réel, pour savoir quel continent, quel pays et quelle ville il survole.

C-4ofyaXYAAq8vP.jpg
Tours, depuis l'espace (photo : Thomas Pesquet).

Grâce aux réseaux sociaux, Thomas Pesquet  parvient, chaque jour, à intéresser les Français à sa mission spatiale. À 400 km au-dessus de l’Hexagone, il a déjà photographié les villes de Dieppe, Caen, Le Havre, Paris bien sûr, et le nord de la France.

Alors que son retour sur Terre était prévu pour le 15 mai, après six mois passés dans l'espace, il est maintenant probable que l'astronaute français n'atterrisse dans les steppes russes que le 2 juin à 16h08 (heure de Paris).