Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 24 Novembre 2017, 08h15

Afin de tester la coordination et l'efficacité des interventions, une simulation de « tuerie de masse » a lieu ce mardi après-midi, mobilisant 400 personnes, dont les forces de la BRI.  

Au total, 400 personnes et pléthore de matériels ont été mobilisés pour cet exercice au cours duquel la BRI doit neutraliser des assaillants armés.

Résumé: 

SIMULATION - Un exercice « grandeur nature » simulant une attaque terroriste « faisant de nombreuses victimes » est en cours de réalisation au sein du collège Val-de-Loire, à Saint-Denis-en-Val. Un exercice que la préfecture du Loiret, qui pilote cette simulation, a souhaité à huis-clos. Lors d’une conférence de presse tenue, lundi, en préfecture, les autorités préfectorales ont détaillé les objectifs de cet exercice inédit dans le Loiret dont l’information était sous embargo jusqu’à 14 heures, ce mardi 28 mars, heure à partir de laquelle le scénario d’intrusion d’individus lourdement armés devait démarrer. 

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici