Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Novembre 2017, 17h03

Université

LE PLAN - «Accompagner les étudiants vers la réussite» a été le leitmotiv du gouvernement au cours de la présentation du fameux plan étudiant, lundi 30 octobre, prévoyant un investissement lourd d’un milliard d’euros sur cinq ans dans le cadre de la réforme du système universitaire français. Et parmi les vingt mesures annoncées, la fin de l’absurde sélection par tirage au sort informatique à l'université. « Le simple hasard apparaissait en effet tout particulièrement frustrant et injuste », a précisé le mouvement Nous Étudiants qui milite « pour une réelle égalité des chances et pour une université qui récompense le travail et valorise la motivation à réussir ». 

NTERNATIONAL - La tenue de ce congrès entre Orléans, Blois et Paris, à partir de demain et jusqu’à jeudi, est un événement par sa portée et la notoriété des intervenants. « Nous pourrons entendre les meilleurs spécialistes mondiaux aujourd’hui et certains jeunes collègues qui vont avoir l’occasion de se frotter au niveau international », souligne Pierre Allorant, doyen de la Faculté de Droit d’Orléans, et secrétaire général du Comité d’histoire parlementaire et politique. 

ALARME - C’est le cri d’alarme lancé par  «les élus FSU et UNEF » en prévision du conseil d'administration de l'université d'Orléans convoqué, ce mardi 18 juillet, pour examiner notamment un premier budget rectificatif au titre de l'année en cours. « Ce budget rectificatif, d'un volume proche des 3 millions €, génère encore un solde budgétaire négatif (-518.000 €), révélateur des grandes difficultés financières de l'établissement », ont estimé ces derniers...

CRISE - La crise, pour ne pas parler d'austérité, frappe actuellement l'Université d'Orléans, confrontée à un déficit de 12 millions d'euros. Des dérives budgétaires qui ont d'ailleurs fragilisé l'ex-président de l'université d'Orléans contraint de démissionner de son poste de recteur de l'académie de Guyane après seulement neuf mois d'exercice...

CLASSEMENT - La région Centre-Val de Loire figure-t-elle dans le palmarès des plus grandes écoles d'ingénieur de France  ? Pas vraiment si l'on en croit le classement de L'Usine Nouvelle. Proche de Paris, notre région est peu représentée dans ce classement. On y retrouve seulement trois écoles : Polytech à Tours (multi-spécialiste), l'INSA (généraliste) à Bourges et Blois, et une antenne de l’école lilloise HEI (généraliste) à Châteauroux. Plutôt maigre comme bilan...

INTERNATIONAL - L’attractivité d’un pays se mesure aussi à la séduction qu’il exerce sur les étudiants du monde entier. La concurrence effrénée que se livrent aujourd’hui les grandes universités entre elles donnent la pleine mesure de cet enjeu, qui est autant culturel, économique que géopolitique. En 2014, les cinq pays privilégiés par les étudiants dans le monde étaient les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie, la France et la Russie, tandis que la Chine pointait son nez à la 9e place et l’Arabie Saoudite à la 11e« Il y a un mouvement considérable dans la hiérarchie et, à l’intérieur, de ce mouvement, on progresse moins que les autres », note Anne Benoît, directrice de communication de Campus France, un organisme chargé de promouvoir à l’étranger l’enseignement supérieur français. (...)

SECOURS - François Bonneau vole au secours de l'université d'Orléans endettée à hauteur de 12 millions d'euros, soit près de 10% de son budget annuel. En marge de la grande conférence de la Santé organisée à Poitiers le 26 janvier 2017, le président socialiste de la Région Centre-Val de Loire a obtenu de Thierry Mandon, secrétaire d’État à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche, une aide exceptionnelle de 2 millions d'euros en faveur de l’Université d’Orléans...

TURN-OVER - Youssoufi Touré, ex-président de l’Université d’Orléans, quitte déjà ses fonctions de recteur de l’académie de Guyane, un poste qu’il occupe seulement depuis mars dernier, à l’issue de sa nomination en Conseil des ministres. L’information aurait été confirmée par le rectorat de Guyane selon les médias guyanais tandis que l’intéressé expliquera les motifs de ce départ inattendu et précoce demain au cours d’une conférence de presse. 

PRÉPA - Engagée dans une stratégie internationale ambitieuse, la faculté de médecine de l’Université de Zagre (Croatie)b, qui a récemment obtenu un label européen, souhaite développer un vaste réseau de partenariats en Europe et dans le monde. Cette formation permettra aux jeunes médecins qui en seront issus de s’installer dans différents pays d’Europe, dont la France (...)

EN PARTANCE - Le président de l'Université d'Orléans a quitté ses fonctions ce vendredi 4 mars, jour de la parution de sa nomination au Journal officiel. Youssoufi Touré s'envolera un peu précipitamment pour la Guyane, lieu de sa nouvelle affectation en tant que recteur d'académie, remplaçant Philippe Lacombe, parti, lui, pour la Corse. Le nouveau recteur de l'académie de Guyane revient sur son bilan à la tête de l'université d'Orléans et explique les raisons de cette nomination intempestive alors que l'élection à la présidence de l'université n'a pas encore eu lieu. 

apostrophe45. Qu'est-ce qui a précipité votre départ pour la Guyane alors ?
Youssoufi Touré. 
R...
 

 

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg