Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 27 Mai 2017, 12h08

Université

CRISE - La crise, pour ne pas parler d'austérité, frappe actuellement l'Université d'Orléans, confrontée à un déficit de 12 millions d'euros. Des dérives budgétaires qui ont d'ailleurs fragilisé l'ex-président de l'université d'Orléans contraint de démissionner de son poste de recteur de l'académie de Guyane après seulement neuf mois d'exercice...

CLASSEMENT - La région Centre-Val de Loire figure-t-elle dans le palmarès des plus grandes écoles d'ingénieur de France  ? Pas vraiment si l'on en croit le classement de L'Usine Nouvelle. Proche de Paris, notre région est peu représentée dans ce classement. On y retrouve seulement trois écoles : Polytech à Tours (multi-spécialiste), l'INSA (généraliste) à Bourges et Blois, et une antenne de l’école lilloise HEI (généraliste) à Châteauroux. Plutôt maigre comme bilan...

INTERNATIONAL - L’attractivité d’un pays se mesure aussi à la séduction qu’il exerce sur les étudiants du monde entier. La concurrence effrénée que se livrent aujourd’hui les grandes universités entre elles donnent la pleine mesure de cet enjeu, qui est autant culturel, économique que géopolitique. En 2014, les cinq pays privilégiés par les étudiants dans le monde étaient les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie, la France et la Russie, tandis que la Chine pointait son nez à la 9e place et l’Arabie Saoudite à la 11e« Il y a un mouvement considérable dans la hiérarchie et, à l’intérieur, de ce mouvement, on progresse moins que les autres », note Anne Benoît, directrice de communication de Campus France, un organisme chargé de promouvoir à l’étranger l’enseignement supérieur français. (...)

SECOURS - François Bonneau vole au secours de l'université d'Orléans endettée à hauteur de 12 millions d'euros, soit près de 10% de son budget annuel. En marge de la grande conférence de la Santé organisée à Poitiers le 26 janvier 2017, le président socialiste de la Région Centre-Val de Loire a obtenu de Thierry Mandon, secrétaire d’État à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche, une aide exceptionnelle de 2 millions d'euros en faveur de l’Université d’Orléans...

TURN-OVER - Youssoufi Touré, ex-président de l’Université d’Orléans, quitte déjà ses fonctions de recteur de l’académie de Guyane, un poste qu’il occupe seulement depuis mars dernier, à l’issue de sa nomination en Conseil des ministres. L’information aurait été confirmée par le rectorat de Guyane selon les médias guyanais tandis que l’intéressé expliquera les motifs de ce départ inattendu et précoce demain au cours d’une conférence de presse. 

PRÉPA - Engagée dans une stratégie internationale ambitieuse, la faculté de médecine de l’Université de Zagre (Croatie)b, qui a récemment obtenu un label européen, souhaite développer un vaste réseau de partenariats en Europe et dans le monde. Cette formation permettra aux jeunes médecins qui en seront issus de s’installer dans différents pays d’Europe, dont la France (...)

EN PARTANCE - Le président de l'Université d'Orléans a quitté ses fonctions ce vendredi 4 mars, jour de la parution de sa nomination au Journal officiel. Youssoufi Touré s'envolera un peu précipitamment pour la Guyane, lieu de sa nouvelle affectation en tant que recteur d'académie, remplaçant Philippe Lacombe, parti, lui, pour la Corse. Le nouveau recteur de l'académie de Guyane revient sur son bilan à la tête de l'université d'Orléans et explique les raisons de cette nomination intempestive alors que l'élection à la présidence de l'université n'a pas encore eu lieu. 

apostrophe45. Qu'est-ce qui a précipité votre départ pour la Guyane alors ?
Youssoufi Touré. 
R...
 

 

NOMINATION - Quatre nouveaux recteurs viennent d'être nommés au Conseil des ministres du 2 mars 2016 et deux changent d'académie. Parmi ceux-là, le président de l'Université d'Orléans, Youssoufi Touré, 56 ans, qui a été nommé recteur de l'académie de la Guyane (...)

BAPTÊME - On se souvient que le nom de Jean Zay avait été proposé par le Cercle Jean-Zay, porté par Pierre Allorant, l'un de ses membres et vice-président de l'université, et que les filles de Jean Zay, Hélène et Catherine, avaient donné leur plein assentiment à ce projet, ancien déjà, mais réactualisé il y a quelques moisLa pétition initiée par le professeur Poirier, enseignant chercheur au CNRS d'Orléans, proposant que le nom de l'ancien ministre de la Culture et de l'Éducation nationale sous le Front populaire soit associé au campus universitaire - et demain au Grand Campus d'Orléans - avait d'ailleurs recueilli plus de 500 signatures (...)

CANDIDATURE - L'université d'Orléans se cherche un président. En poste jusqu'en juin, Youssoufi Touré quittera son fauteuil présidentiel après deux mandats. Mardi soir, à l'occasion des vœux 2016, il a tenu à remercier « deux personnes qui ne s'y attendent pas », les deux candidats déclarés pour lui succéder. Et ce dans la perspective de construire le projet de Grand Campus d'Orléans avec l'université et les organismes de recherche associés (CNRS, BRGM, voire l'INRA), ainsi que les collectivités locales et des entreprises baignant dans la recherche, le développement et l'innovation. Ainsi, Youssoufi Touré n'a pas manqué d'insister sur la nécessité des deux candidats à la présidence de l'université d'Orléans, Ary Bruand et Cem Ertur, « de porter au plus haut niveau avec tous les partenaires ce projet, synonyme de réussite collective » (...)

Pages