Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 21 Janvier 2018, 23h42

Tribune

Tribune

FEUILLE DE SOINS - Jean-Paul Briand, médécin généraliste orléanais à la retraite et citoyen très impliqué dans la vie de la cité, a rédigé pour apostrophe45, cette tribune qui fait suite, et écho, à une conférence de presse tenue très récemment par le président de la Région, François Bonneau, sur le thème de la lutte contre la désertification médicale. Avec, pour point d'orgue de l'action politique mise en œuvre par la collectivité régionale, la volonté d'instaurer « un conventionnement différencié des médecins généralistes selon leur zone d’installation pour faire face à la situation ». Une mesure que Jean-Paul Briand trouve inefficace, et pour tout dire démagogique. Voici sa tribune in extenso.

C'EST TRANCHÉ - Thierry Soler, conseiller départemental écologiste du Loiret, a adressé une tribune à la rédaction, dans laquelle il salue la décision d’Edouard Philippe, Premier ministre, d’abandonner le projet de construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, un choix qui témoigne, selon Thierry Soler, de sa capacité à « prendre des décisions rationnelles en fonction des besoins réels des Français et des nécessités de l'économie ». Voici, in extenso, la tribune du conseiller départemental écologiste. 

QUAND LE DÉSERT AVANCE- Dans une tribune adressée à la rédaction, Stéphanie Rist, députée LRM de la 1ère circonscription du Loiret, explique les raisons pour lesquelles elle ne votera pas la proposition de loi du groupe Nouvelle Gauche « qui propose de déconventionner les médecins qui s’installeraient dans des zones « sur-dotées » » et ce, afin de lutter contre la désertification médicale. Voici son texte en intégralité.

EN VOEUX-TU, EN VOILÀ - Ils sont plutôt rares les élus qui prennent leur plume pour présenter, de manière circonstanciée, leurs vœux aux habitants de leur commune, circonscription, leur département ou leur région. Jean-Pierre Sueur fait partie de ceux-là.  Voici donc la lettre, sous forme de vœux, parvenue à la rédaction d’apostrophe45 et adressée aux habitants du Loiret.

REMÈDE MIRACLE ? Orléans n’échappe pas à la règle. Après celle de La Source, puis celle de l’Argonne, la ville a lancé le projet d’ouvrir une troisième Maison de santé pluridisciplinaire, dans le quartier Saint-Marceau cette fois. Très coûteuses pour la collectivité, ces MSP remplissent-elles réellement et totalement le rôle qui est censé être le leur, à savoir lutter contre la désertification médicale et donc faire venir de nouveaux praticiens sur des territoires qu’ils auraient boudé autrement. Pas si sûr. En tous les cas, les premiers bilans faits à partir des MSP existantes, localement comme nationalement, n’ont semble-t-il pas démontré la réelle efficacité des ces structures. Pour apostrophe45, Jean-Paul Briand livre son analyse sur ce sujet devenu un problème de société e central, et  notamment dans le département du Loiret. 

CITOYEN - Vous connaissiez CiTLab, ce collectif de citoyens de la métropole orléanaise soucieux de faire vivre le débat démocratique localement. Et bien, maintenant, voici C.O.M. (Citoyen Orléans Métropole), le media participatif de CiTLab qui a pour ambition d’être « un lieu de débats de référence, organisés et modérés, un espace de solutions innovantes » sur Internet. 

DÉCRYPTAGE - « En France, en moyenne chaque année, on estime que 223.000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences conjugales dans ses formes les plus graves. Samedi 25 novembre a lieu « la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ». À partir du dimanche 26, les brutes pourront donc reprendre leur massacre…

L'UNION FAIT LA FORCE - « D’où vient la concurrence des territoires ? Où en devrions nous être ? Où en sommes nous ? Depuis les années 70 et les débuts de la mondialisation, les territoires cherchent à montrer leurs différences pour être attractifs économiquement. 

Les lois Pasqua (1995) et Voynet (1999), introduisent la notion de pays, d'agglomérations, de territoires de projets à construire. Le phénomène s’accentue. La concurrence des territoires, initialement économique, s’étend également aux autres domaines de compétence des territoires : au niveau du patrimoine architectural et culturel, de la gastronomie, de l’environnement naturel, du tourisme, de l’enseignement supérieur, de la recherche, de la culture, des loisirs et du sport…

LE COUP D’APRÈS - « Harcèlement : après le constat, l’action ? » C’est l’heureuse question, pour ne pas dire essentielle même, que pose Fanny Pidoux, conseillère régionale en Centre-Val de Loire, après ce déluge de témoignages locaux, nationaux et internationaux sur les réseaux sociaux principalement. Qu’est-ce que l’on fait concrètement pour enrayer ces comportements sexistes, donc d’un autre âge ? Car dénoncer a posteriori telle ou telle personnalité, tel ou tel supérieur hiérarchique, tel ou tel machiste -  sans trop en dire sur son identité « car il y a toujours un sentiment de honte et d’impuissance » - ne suffira pas à changer les mentalités...

REGARD. Régulièrement, Soufiane Sankhon, adjoint aux Sports pour la ville d’Orléans, livre pour apostrophe45 une chronique libre où il sera question de sport à proprement parler bien sûr, d’un point de vue des performances athlétiques comme des enjeux sociétaux, politiques et économiques, mais également de bien-être, de dépassement de soi ou encore de nutrition. L’analyse aiguisée d’un élu local sur des sujets d’actualité, locaux, nationaux et internationaux, mais également le regard pertinent d’un ancien athlète de haut niveau, vice-champion d’Europe de karaté en 1999, aujourd’hui engagé sur les terrains de rugby autant que sur les tatamis des sports de combat. Pour cette nouvelle tribune, Soufiane Sankhon évoque l’organisation des Jeux Olympiques par Paris en 2024.

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg