Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 24 Janvier 2018, 02h27

Transports

Sujets liés au transport

USURE. Mauvaise surprise pour l'AgglO, et son président Charles-Éric Lemaignen (UMP) : les rails de la ligne A du tram donnent, depuis quelques mois déjà, des signes manifestes de fatigue. Alors qu'ils étaient programmés, selon le constructeur, pour durer trente ans sans coup férir, voilà qu'ils se fissurent déjà à certains endroits sous l'effet, vraisemblablement, de vibrations supplémentaires du fait d'un mauvais ancrage au sol. (...)

PROJET POCL - Les élus du Conseil régional du Centre refusent de croire que le projet de ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon a encore un avenir. Ils proposent cependant une alternative.

TRACÉ - Lors de la session de septembre, l’assemblée départementale du Loiret a largement adopté le tracé de la ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon.

ÉCOTAXE. À l'origine, feu l'écotaxe devait apporter près de 800 millions annuels à l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF) sur un bénéfice financier global d'1,1 milliard d'euros. Mais, ça c'était avant. Avant qu'elle ne soit remplacée par un « péage de transit » dont le rendement attendu, ou espéré, serait de quelque 550 millions d'euros seulement, avant même le prélèvement du loyer payable à Écomouv, la société en charge de l'installation du péage. In fine donc, l'AFITF ne se verrait attribuer qu'une somme qui plafonnerait à 350 millions d'euros annuels. 

FRAUDE - L'AgglO et Keolis renforcent, par de nouvelles mesures, les opérations de contrôles sur l'ensemble du réseau TAO pour lutter contre la fraude. Il faut savoir que la fraude, comme son nom l'indique, est « un manque à gagner » pour la collectivité. Celui-ci est de l'ordre de 1,5 million d'euros. Aujourd'hui, les recettes liées aux 30 millions de voyageurs qui circulent sur le réseau TAO chaque année s'élèvent à 17 millions d'euros, alors qu'elles devraient être de 18,5 millions. «

TÉLÉCABINE - Le projet de télécabine, lancé par l'AgglO d'Orléans est aujourd'hui suspendu au sort de l'écotaxe mais « la participation ou non de l'État n'est pas bloquante sur ce dossier », selon Charles-Éric Lemaignen, président UMP de l'AgglO. L'Etat devait financer, dès cette année, une partie de ces projets grâce aux 450 millions d'euros de recettes de l'écotaxe.

Grève SNCF à partir de ce soir 19 heures (Photo. novopresse.fr)

Préavis de grève aujourd'hui à la SNCF, à partir de 19 heures. Des perturbations sont annoncées localement.

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg