Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 17 Août 2017, 23h20

Transports

Sujets liés au transport

POUR INFO - Les travaux de consolidation et de renouvellement de voies sur la ligne A du Tram, secteur Basse Mouillère – Zénith, qui viennent de démarrer, entraînent la coupure du Tram A à la station Tourelles-Dauphine du quartier Saint Marceau. Suite à la gêne occasionnée pour les voyageurs, Orléans Métropole et Kéolis ont décidé de mettre en place, à compter du lundi 24 juillet 2017 et jusqu’à la fin des travaux prévus le vendredi 25 août 2017, la gratuité sur la ligne de substitution remplaçant le tramway entre les stations Tourelles-Dauphine et Hôpital Accueil...

DU CHANGEMENT DANS LA CONTINUITÉ - À partir de septembre prochain, les cars « Rémi » vont sillonner les routes de la région Centre-Val de Loire avec leur bord les élèves des écoles, collèges et lycées mais également les habitants des communes rurales de la région. Siglé aux couleurs de l’identité de la Région, le Réseau de mobilité interurbaine (Rémi) est donc sur le point de se mettre en route et de remplacer tous les dispositifs départementaux qui existent. Dans le Loiret, il s’agissait bien sûr des cars Ulys, et de ses 400 circuits scolaires et 25 lignes régulières. 

ENVOL - Son originalité mise à part, le téléphérique urbain sera sans nul doute l'un des projets phares de la métropole orléanaise en 2018. Ce mode de transport doux, qui complètera l'offre déjà existante - tram et bus -, apportera un accent de modernité, un petit goût d'ailleurs aussi, à ce territoire bien décidé à compter parmi les plus attractifs de l'Hexagone...

LA VIE DU RAIL - Nombreuses lignes TER en région Centre-Val de Loire ont été perturbées ces dernières semaines, en raison des infrastructures, des conditions climatiques ou des mouvements sociaux. La Région, qui est l'autorité organisatrice des transports régionaux, juge « cette situation inacceptable et incompréhensible », faisant savoir à son opérateur, la SNCF, qu’il est « indispensable de rétablir un niveau de production conforme à celui auquel les usagers peuvent légitimement prétendre. » Elle ajoute : « Un tel niveau de perturbation, notamment sur l’axe Paris-Chartres, alors même que la Région Centre-Val de Loire a fortement investi dans du nouveau matériel équipé de systèmes anti-enrayage, apparait comme particulièrement incompréhensible. » (...)

EN VOIE D'AMÉLIORATION - « Qu'est-ce qu'on peut faire de mieux en matière de voyage en Centre-Val de Loire ? », interroge le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, quotidiennement confronté « à la dérive des secondes et aux problèmes d'accostage » comme l'on dit dans le jargon cheminot. Entendez par là, comment, aujourd'hui, courir après la fuite du temps et améliorer la ponctualité des trains du départ à l'arrivée ? « Côté voyageurs, on nous demande évidemment une amélioration de la qualité de services. C'est aujourd'hui clairement l'une de nos priorités car, ici, le compte n'y est pas », déclare sans langue de bois Guillaume Pepy (...)

À L'ARRÊT - Le trafic ferroviaire devrait être fortement perturbé mardi 26 avril en raison d’un appel à la grève lancé par l’ensemble des syndicats de la SNCF (CGT, UNSA, SUD, CFDT, FO et First). Les organisations syndicales entendent faire pression sur les négociations en cours concernant les condisions de travail des cheminots. La grève est également l’occasion de réclamer des embauches pour faire face notamment aux suppressions de trains de transport express régional (TER) dans plusieurs régions faute de conducteurs, ainsi que l’ouverture rapide de discussions salariales.

Dans le cadre donc des négociations sur l’accord de branche relatif à l’organisation et l’aménagement du temps de travail pour l’ensemble des entreprises du secteur ferroviaire, à la SNCF, les organisations syndicales représentatives du personnel appellent à une grève ce mardi (préavis du lundi 25 avril 19h au mercredi 27 avril 8h).

Le trafic ferroviaire sera perturbé : prévoir en moyenne 1 TGV sur 2, 1 Transilien sur 2, 1 Intercités sur 3 et 3 TER sur 10. Le trafic sera quasiment normal lundi soir. Reprise progressive mercredi 27 avril en journée.

Prévisions du trafic en région CentreVal de Loire  

TER

  • Tours <> Orléans : 2 trains sur 5.
  • Tours <> Vierzon> Bourges : 1 train sur 4.
  • Tours <> Dijon > Lyon : aucun train.
  • Tours <> Loches : desserte assurée par autocars.
  • Tours <> Chinon : desserte assurée par autocars.
  • Tours <> Saumur : 2 trains sur 5.
  • Tours <> Poitiers : 1 train sur 2.
  • Tours <> Vendôme > Châteaudun : 1 A/R Paris > Châteaudun, la desserte entre Tours et Châteaudun est assurée par autocar.

Le service spécifique de correspondances entre Tours et Saint-Pierre-des Corps ne sera pas assuré 

  • Orléans <> Vierzon <> Limoges : un train sur 3.
  • Orléans <> Vierzon <>Bourges / Montluçon : aucun train.
  • Orléans <> Paris : 1 train sur 6.
  • Paris <> Orléans <> Tours (Intercités) : 1 train sur 3.
  • Paris <> Bourges <> Montluçon : 1 train sur 4.

Le détail des horaires des trains en circulation est consultable sur le site TER Centre-Val de Loire :

http://www.ter.sncf.com/centre-val-de-loire/horaires/info-trafic-greve-sncf-ter

PROCHAIN ARRÊT - C'est un vrai coup de gueule que Charles-Éric Lemaignen, président (LR) de l'agglomération d'Orléans-Val de Loire, a poussé sur sa page Facebook, après la décision de la SNCF de supprimer la liaison TGV Brive-Lille via Les Aubrais. Ce train à grande vitesse, qui permettait aux habitants, notamment du Loiret, de se rendre directement à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, à Lille ou « aux TGV européens sans rupture de charge », sera supprimé à compter du 30 mai. Quatre allers-retours par semaine étaient proposés aux usagers de la SNCF (...)

FRAUDE - La lutte contre la fraude sur le réseau TAO est l'un des grands chantiers mis en œuvre par le président de l'AgglO, Charles-Éric Lemaignen, et son vice-président en charge des transports, François Lagarde. Ceci dit, pour connaître l'efficacité de tous ces moyens, dont certains ont été directement  «importés de Lyon», encore fallait-il connaître le bilan de 2015. C'est désormais chose faite après la présentation par François Lagarde, jeudi soir en conseil d'agglomération (...)

DIGITAL. « Cela va transformer tous les usages dans les transports publics », a assuré, jeudi soir, Charles-Eric Lemaignen, président (LR) de l’AgglO au moment de présenter le nouveau e-ticket, autrement dit un billet de transport dématérialisé sur smartphone, dont l’utilisation sera possible à la rentrée 2016 dans les bus et tram du réseau Tao. (...)

FRAUDE - Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'agglomération d'Orléans met les moyens pour lutter contre la fraude dans les transports en commun et plus particulièrement sur le réseau TAO. Le nouveau dispositif est particulièrement impressionnant aux abords des stations de tramway avec, cet après-midi Place de Gaulle, pas moins d'une petite vingtaine d'agents - police des transports, contrôleurs, médiateurs, policiers municipaux - chargée de guider, dans un périmètre défini et balisé, l'usager dans la procédure de validation à la montée mais aussi de contrôle à la descente (...)

Pages