Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 25 Mai 2017, 22h11

Territoire

Sujets relatifs au territoire

PAS DE VACANCES - Après avoir travaillé sur les thèmes de la solidarité ou de la jeunesse, le Département du Loiret s’est penché sur celui du tourisme, la semaine dernière, à Sully-sur-Loire, sous la forme d’assises réunissant élus et acteurs locaux. Un travail qui prolonge et précise celui réalisé, quelques mois plus tôt, par les sept Pays que compte le Département et qui représentent autant d’identités culturelles, géographiques et administratives, concernées, elles-aussi, au premier chef, par l'activité touristique. 

DÉSINVOLTURE - Le débat, qui devait se tenir au Sénat sur le projet de loi sur Paris et les métropoles la semaine prochaine, n'aura finalement pas lieu. « Les membres de la majorité LR/UDI de la commission des lois du Sénat ont décidé, ce mercredi matin, de voter une question préalable, dont l'objet est de décider qu' « il n'y a pas lieu de délibérer », a fait savoir, agacé, le sénateur PS du Loiret, Jean-Pierre Sueur. Il indique aussi qu'il s'est « vigoureusement opposé à cette décision, qui sera sans nul doute reprise en séance publique »...

Au-delà de l'obtention de ce statut tant souhaité par les élus et acteurs économiques bien décidés à « mettre le cap sur la métropole », il s'agit surtout de construire « ensemble ». La ville-centre avec les 20 autres communes. « C'est la prise de conscience institutionnelle qui est importante aujourd'hui. La juxtaposition des communes (Ndlr : sur le mode de l'agglomération) n'a jamais fait une communauté de destin et c'est pour cela qu'on essaye aujourd'hui de faire autre chose et surtout autrement », a expliqué Olivier Carré, revenant sur les enjeux, et l'urgence, de faire naître, au-delà même du seul statut, ce sentiment d'appartenance à un territoire, l'Orléanais qui, finalement, n'aura jamais aussi bien porté son nom...

FUTUR - L'avenir se conjugue au présent, selon le Département qui lance, ce mercredi, un questionnaire d’une dizaine de minutes comprenant 13 questions très concrètes sur les domaines du logement, de la santé, de la mobilité, de l’environnement, ou encore de l’économie.

JUST MARRIED - D'après l'association des maires de France, 772 communes se sont regroupées en 2015, donnant naissance à 230 villes nouvelles et bourgades. Depuis le 1er janvier, la France des 36.000 communes n'est plus. L'association des maires de France (AMF) qui livre cette photographie au 1er janvier dernier indique par ailleurs que ces 230 nouvelles villes « regroupent 815.115 habitants, soit une moyenne de 3.543 habitants par commune nouvelle. » 

TWITTER - Quelles sont les régions de France - avant leur fusion - les plus suivies sur le réseau social Twitter au 31 octobre 2015 sur le blog eterritoire ? Dans ce palmarès, qui comporte les régions des Dom-Tom, le Centre-Val de Loire se classe (...)

STATUT - C'est officiel, le gouvernement a mis la dernière pierre à l'édifice de la France des régions en tranchant, avant les vacances, sur les futures capitales régionales. Alors qu'à partir du 1er janvier prochain, la France métropolitaine ne comptera plus...

CONTRE-ATTAQUE. C’est à croire que la labelisation French Tech derrière laquelle les villes d’Orléans et de Tours ont couru ensemble n’avait finalement pas un intérêt si primordial que cela, et pas davantage de valeur. Contrairement à ce que la dramatisation du scénario et des efforts de communication réalisés pour emporter la décision finale du gouvernement Valls avaient laisser entendre. Retoquée le 26 juin derrière par Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat en charge du numérique, la candidature ligérienne n’a manifestement été qu’une étape symbolique (...) 

PREMIER MINISTRE - C'est encore confidentiel mais selon nos informations, le Premier ministre Manuel Valls sera en déplacement à Orléans, vendredi 6 février dans la matinée, pour signer le contrat de plan État-région (CPER). À propos des nouveaux CPER, 12,5 milliards d'euros ont été débloqués pour l'investissement dans les territoires pour la période 2015-2020. «Je veux insister sur ce chiffre qui témoigne de l'effort réalisé (...)

Photo ©DR

APPEL - Ils sont 51 députés, dont deux «UMP» du Loiret (Claude de Ganay et Marianne Dubois), à avoir signé l'appel lancé aux élites du pays « qui méprisent trop la ruralité ».