Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 23 Juillet 2018, 11h24

Solidarité

Sujets relatifs à la solidarité

AIDE- Lors des questions à l'Assemblée nationale ce mardi, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé que le fonds d'urgence serait de «500 euros en moyenne par foyer». Le Premier ministre, qui était en visite lundi matin à Montargis, avait déclaré vouloir mobiliser «un fonds d'extrême urgence pour les personnes ayant tout perdu» sans pour autant s'avancer sur le montant. C'est donc chose faite ce mardi après-midi, « en attendant les indemnisations des assurances » (...)

INONDATIONS - Le Loiret (Centre) est repassé en alerte orange, mais cette fois, c'est la Seine-et-Marne qui se trouve en alerte rouge inondations.  Le Premier ministre a annoncé, ce jeudi à Nemours (Seine-et-Marne) la mise en place d'«un fonds exceptionnel de soutien» pour les collectivités territoriales touchées par les inondations et promis une mise en oeuvre rapide des procédures de catastrophe naturelle. «Nous pouvons considérer que dans le Nord-Pas-de-Calais et dans l’Est de la France les choses sont totalement maîtrisées, mais dans la région Centre, et ici dans la région Île-de-France, la situation reste extrêmement tendue, difficile», a-t-il déclaré...

HUMANITAIRE. Les places laissées vacantes ne le restent pas longtemps compte tenu, notamment, de la volonté gouvernementale de proposer aux migrants qui ont trouvé refuge dans « la jungle de de Calais » des solutions d’hébergement provisoire plus dignes et plus acceptables pour tous. (...)

SOLIDARITE. Cinquante-quatre réfugiés sont arrivés à Olivet, ce mardi soir, en provenance de Calais, première halte d’un itinéraire qui passera ensuite, dans la soirée, par trois autres communes du Loiret,Villemandeur, Amilly et Pierrefittes-ès-Bois, chacune de ces quatre communes accueillant un certain nombre d’entre eux : 15 pour Olivet, 9 pour Amilly, 5 pour Villemandeur et, enfin, 25 pour Pierrefittes-ès-Bois. Des réfugiés originaires de l’Afrique de l’Ouest pour la très grande majorité, trois ou quatre seulement d’entre eux étant d’origine syrienne. 

« Ce sont des personnes qui ont fui des zones de guerre, des zones de combat», Michel Jau, préfet

« Ce sont des personnes qui ont fui des zones de guerre, des zones de combat. Elles étaient à Calais depuis un certain temps et elles ont accepté volontairement de partir », a précisé, ce mardi 27 octobre, en toute fin de journée, Michel Jau, préfet du Loiret, qui a martelé que cet accueil de réfugiés se ferait « selon un flux régulier dans les limites de notre capacité d’accueil ».

Dans le Loiret, ces capacités sont de l’ordre de 55 à 60 personnes pour les réfugiés célibataires accueillis dans des centres d’accueil idoines et des structures réquisitionnées à cet effet, et de 120 autres réfugiés appartenant à des familles constituées. La cinqauntaine de réfugiés arrivés ce mardi soir sont des « principalement célibataires, à 95% des demandeurs d’asile », a précisé le préfet.

afp-46071553629acc1c13c4c6749b07120a11781e22.jpg
Le camp de Calais où vivent des centaines de refugiés dans des conditions sanitaires effroyables. 

« Nous allons clarifier leur situation juridique le plus vite possible »

Au cours de sa conférence de presse, Michel Jau a également indiqué que cet « hébergement est humanitaire et temporaire », qu’il ne durera que quelques jours pour certains et « quelques semaines à plusieurs mois tout au plus » pour d’autres, le temps pour les autorités préfectorales de faire le point sur la situation administrative et juridique de chacun. « Nous allons clarifier leur situation juridique le plus vite possible. Certains ne seront peut-être pas autorisés à l’asile et seront raccompagnés dans le pays d’entrée de l’Union européenne. (…) Il faudra accompagner ces personnes sur le plan sanitaire, elles feront l’objet d’un accompagnement social assumé principalement par les associations », a poursuivi Michel Jau, citant la Croix-Rouge, Coallia et Adomia, et assurant que « tout est prêt »

 

 

 


L'Érythrée, le Soudan et pour une très faible part La Syrie sont les pays d'origine de ces réfugiés arrivés à Olivet ce mardi.

 

Enfin, le préfet du Loiret et préfet de région a rappelé la vocation humanitaire de la France, terre d’accueil des population meurtries et pourchassées. « Il faut être attentif à cet élan de solidarité », a t-il rappelé à plusieurs reprises.

Anthony Gautier

RÉFUGIÉS - Selon le Parti socialiste, seules deux communes du Loiret auraient intégré le réseau des villes solidaires prêtes à s'engager à accueillir des familles réfugiées sur leur territoire (...)

La plateforme Aiderlesrefugies.fr permet aux internautes d'agir de quatre façons différentes. À Orléans, Pierre est, lui, travailleur social et se dit « prêt à aider des réfugiés et les orienter vers les organismes compétents et les accompagner dans ce sens » (...)

SOLIDARITÉ - Les cloches des églises tinteront « partout ce samedi 15 août à midi », informe le diocèse d'Orléans « en communion avec les Chrétiens d'Orient en grande souffrance », a ajouté Mgr Blaquart, évêque d'Orléans. Il se joint donc à l'appel repris par une cinquantaine de diocèses...

CHAUD - Le préfet du Loiret a déclenché, lundi 29 juin, le niveau 3 du plan départemental canicule. Les équipes du CCAS d'Orléans sont donc mobilisées, afin de prévenir les personnes déjà inscrites sur le registre d'alerte et d'urgence et de rappeler les comportements à privilégier en cas de forte chaleur. Actuellement, 1782 personnes âgées sont...

PIQUE-NIQUE - L'association Oser offrait le couvert aux Orléanais, ce vendredi midi devant la mairie, « en soutien » au Relais Orléanais.

Amnesty International

AMNESTY INTERNATIONAL - Une rose a été symboliquement jetée en Loire par une centaine de personnes, à l'appel d'Amnesty International, après les naufrages qui ont fait des centaines de victimes en Méditerranée. 

Pages

À L'AFFICHE

Communication. 

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg