Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Avril 2018, 05h08

Social

ESPOIR - FagorBrandt, filiale française française du groupe espagnol Fagor, pourrait être reprise par le groupe privé algérien Cevital. Si les offres éloignent le risque de liquidation pure et simple, les salariés savent qu'ils n'échapperont pas à une restructuration.

TEST - Retrouvez les revenus des Orléanais au travers d'une carte par carrés de 200 m de côté. En bleu, les riches, en rouge, les plus modestes. La rédaction d'apostrophe45 ne présente là qu'une tendance fiscale selon les quartiers les plus significatifs d'Orléans. Mais faites le test dans votre quartier, vous serez surpris.

SAUVETAGE - La librairie Chapitre d'Orléans est finalement sauvée, reprise, avec un jour d'avance, par l'éditeur Albin Michel. Les 19 salariés ouvriront donc une nouvelle page dès le début janvier 2014. Les Librairies Chapitre avaient été déclarées en cessation de paiement, lundi 2 décembre, devant le même tribunal de commerce de Paris.

PAS DE CADEAU - La courbe du chômage ne s'est pas inversée comme le prédisait le président Hollande. Pire encore, selon les données de Pôle Emploi, elle a encore augmenté en novembre au niveau national, régional et local. Plus que de l'espoir, il faudra alors un vrai miracle pour espérer voir l'inversion de la courbe du chômage d'ici la fin janvier. Mais on peut toujours jouer sur les mots quand on n'a plus la maîtrise des chiffres.

VRP - Le ministre du redressement productif a visité les ateliers du site FagorBrandt ce jeudi 19 décembre, au lendemain de la reprise partielle d'activité à Saint-Jean-de-la-Ruelle. Arnaud Montebourg a tenu un discours fédérateur teinté de volontarisme étatique, alors que le calendrier en vue d'une reprise potentielle se resserre.

REPRISE - Le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, se déplacera sur le site industriel de FagorBrandt à Saint-Jean-de-la-Ruelle, jeudi 19 décembre dans la matinée, au lendemain d'une reprise partielle de l'activité. Les 533 salariés espèrent une bonne nouvelle de la bouche d'Arnaud Montebourg, jeudi matin… Plusieurs «manifestations d’intérêt»«sérieuses», doivent encore être «consolidées», indiquait, ces dernières semaines, le ministère.

FIN - En cessation de paiement, les librairies Chapitre pourront poursuivre leur activité jusqu'au 7 janvier 2014. Un délai évidemment trop court pour espérer trouver un repreneur. Un comité d'entreprise extraordinaire est prévu, ce mardi 3 décembre, pour annoncer le nombre de repreneurs potentiels. Les librairies resteront, quant à elles, ouvertes jusqu'au 7 janvier. Juste le temps de passer les fêtes…

 REPRISE - Le site industriel FagorBrandt de Saint-Jean-de-la-Ruelle redémarrera son activité le premier, « un soulagement » pour Nathalie Pillet, déléguée syndicale CFTC. « C'est un premier pas », déclare, avec un brin de soulagement, Nathalie Pillet, déléguée CFDT chez FagorBradt à Saint-Jean-de la-Ruelle. Une première étape qui en appelle d'autres au lendemain de l'annonce faite par le Ministère du redressement productif de « redémarrer en premier » le site orléanais, conformément au plan mis en œuvre par l'administratrice judiciaire, grâce à un effort des banques créancières et au soutien financier de l'État. 

REPRISE - Le groupe d'électroménager FagorBrandt, en redressement judiciaire, pourra redémarrer partiellement ses activités grâce à « un effort des banques créancières » et au « soutien de l'Etat », a annoncé, lundi 25 novembre, le ministère du Redressement productif. FagorBrandt « pourra donc procéder au redémarrage partiel de ses activités conformément au plan mis en oeuvre par l’administratrice judiciaire », indique le ministère dans un communiqué. Celui-ci précise bien que c’est le site d’Orléans qui redémarrera. Mais aucune date n'a encore été fixée pour une reprise de l'activité dans les ateliers de Saint-Jean-de-la-Ruelle. 

Pierre-Etienne Bisch

SAUVETAGE - Le « front commun » entre les élus se dessine actuellement pour tenter de sauver le soldat FagorBrandt dans le Loiret. L'objectif est de mettre en place une méthode de travail entre les services de l'Etat et les élus locaux.

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg