Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 25 Avril 2018, 17h58

Société

RÉPARTITION - D'ici « quelques semaines », le préfet de Région Nacer Meddah, devra avoir trouvé 580 places d'accueil en Centre-Val de Loire pour les migrants « volontaires » censés être évacués de la « jungle » de Calais et des trottoirs parisiens. Au niveau national, l'objectif déclaré est d'avoir fait émerger «d'ici à la fin de l'année 2016» plus de 12.000 places dans des centres d'accueil et d'orientation (CAO) partout en France (exepté en Corse et en Ile-de-France). Depuis novembre 2015, en tout cas, au moins 3.000 places de Centre d'Accueil et d'Orientation (CAO) ont déjà été créées en France. Il en faudra au plus vite un millier de plus d'ici à la fin du mois d'octobre et, dans la foulée, tripler encore le total d'ici à la fin décembre. Créer 8.200 nouvelles places donc sur l'ensemble du territoire français, afin d'organiser cette nouvelle répartition. Mais encore faut-il trouver, en un temps record, des centres d'hébergement décent pour évaluer les situations individuelles, instruire les demandes d'asile et ainsi orienter les personnes en fonction de leur statut (...)

RADICALISATION. Le Loiret, et en particulier le Montargois, sont régulièrement au cœur de l’actualité judiciaire liée à la menace terroriste en France et à des projets déjoués d’attentats. La semaine dernière encore, une jeune femme de 29 ans originaire de Châlette-sur-Loing était interpellée puis écrouée, soupçonnée d’avoir pris part à une tentative d’attentat à la voiture explosive aux abords de Notre-Dame-de-Paris. (...)

PREMIÈRE - Le premier centre de déradicalisation, tant réclamé par nombre de personnalités politiques, a ouvert en France. Et plus précisément en région Centre-Val de Loire. Piloté par le comité interministériel de prévention contre la délinquance (CIPD), placé sous la houlette du ministère de l'Intérieur, le premier centre du genre - officiellement nommé Centre de réinsertion et de citoyenneté - doit accueillir les premiers jeunes radicalisés à Beaumont-en-Véron (près de Chinon), en Indre-et-Loire, à partir de cetet deuxième quinzaine de septembre (...)

MAL-LOGEMENT. Selon une information du Figaro, qui tient ses données chiffrées du ministère du Logement, 23.000 foyers français vivent dans un logement de 9m2. La majorité de ces micro-logements se concentrent en Île-de-France et plus particulièrement à Paris, où 7.000 foyers vivent dans ces conditions qui sont pourtant illégales. En région Centre-Val de Loire, 476 foyers sont concernés par ce mal-logement, ce qui place la région en milieu de peloton de ce triste classement devant la Bretagne, (118), les Pays-de-Loire (140), la Normandie (369), mais derrière la Bourgogne (522), ou l’Occitanie(534).

ARMES - Contrairement à la rumeur, les armuriers ne sont pas dévalisés. C'est, en tout cas, le constat de Charles Costello, vendeur à l'armurerie Éric Celant, rue Bannier à Orléans. La vague d'attentats que traverse la France depuis janvier 2015 n'a pas entraîné, localement, une augmentation des ventes d'armes - armes de poing ou armes longues. Pour la simple et bonne raison que « la réglementation en la matière est très stricte et étroitement contrôlée », explique Charles Costello, à l'inverse des États-Unis où les armes à feu sont en vente libre. Ce type d'achat compulsif est donc, aujourd'hui, impossible en France. « Les ventes sont stables d'une année sur l'autre. Elles s'adressent à des tireurs sportifs et à des chasseurs », souligne ce spécialiste (...)

POLITIQUE – Les six parlementaires du Loiret ont voté favorablement, dans la nuit de mardi à mercredi, à la prolongation de l’état d’urgence pendant six mois. Adopté lors du Conseil des ministres mardi matin, le projet de loi sur l'état d'urgence prévoyait une quatrième prolongation, de trois mois à nouveau. Mais, pour la première fois depuis novembre 2015, les députés ont porté cette durée à six mois - jusqu'à fin janvier 2017 – à la suite de l’attentat de Nice et de ses 84 victimes et très nombreux blessés.

ENGAGEMENT. L’armée de Terre séduit de plus en plus de jeunes, dont un certain nombre sont portés par une ambition patriotique et une volonté de défendre le territoire national, dans et en dehors de ses frontières, en réaction notamment aux attentats qui ensanglantent la France depuis janvier 2015. Au lendemain des attentats de Paris (...)

BIS REPETITA. Au cours de la conférence de presse tenue ce lundi 20 juin, au matin, par le groupe EELV du Conseil régional, il a été question, notamment, des inondations qui ont sinistré le département du Loiret en début de mois. « Il faut sortir de la faute à pas de chance, ils ont joué aux apprentis sorciers », a indiqué Christelle de Crémiers qui a cité, entre autres, des constructions morcelées, une artificialisation des sols, de la spéculation immobilière, le non entretien des digues, etc., pour expliquer l’ampleur des dégâts.(...)

VICTIME. Le Mouvement du Nid, une association qui accompagne des personnes prostituées au quotidien et qui œuvre pour leur réinsertion, a lancé une campagne de communication qui fait suite à l’évolution de la législation concernant la prostitution : depuis le 6 avril dernier, le délit de racolage instauré par Nicolas Sarkozy a été supprimé plaçant la France, non plus au rang des pays réglementaristes, mais dans le camp des pays (...)

INONDATIONS - L'état de catastrophe naturelle a été reconnu, ce mercredi en conseil des ministres. Ce sont finalement 220 communes du Loiret qui en bénéficieront sur les 226 qui en ont fait une demande. Au niveau national, ce sont 782 communes qui pourront ainsi faire valoir leurs droits. Cette garantie encadrée par la loi modifie les délais d'indemnisation et le montant des franchises. Les assurances ont désormais deux mois pour verser une première provision et trois mois pour verser l’intégralité des indemnités (...)

Pages

À L'AFFICHE

Communication. 

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg