Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 27 Mai 2018, 18h03

Santé

ABONNÉ ABSENT - Le Nouvel Hôpital d'Orléans (NHO) serait-il coupé du monde ? En tout cas, il semblerait que la communication entre les usagers et certains services du nouveau centre hospitalier régional soit difficile, voire totalement impossible.

apostrophe45 s'est livré à un testing et a tenté de joindre le service gynécologie à maintes reprises depuis plusieurs jours, prétextant un rendez-vous dans le cadre d'un suivi de grossesse. Ce mercredi, lors de notre dernier appel, et après quelques minutes passées à écouter en boucle la mélodieuse musique d'attente, toujours le même refrain : « Votre correspondant est temporairement absent, veuillez rappeler ultérieurement. »

Tenace, la rédaction tente alors de joindre l'accueil de l'hôpital avec l'espoir d'être enfin redirigée vers le service gynécologie. Et là, surprise. On nous apprend, sur un ton très affable, que ledit service est injoignable : « On n'a pas de réponse, pour personne. » Ce qui est pour le moins inquiétant. « Sachez qu'on ne peut absolument rien pour vous car on fait exactement le même numéro que vous. » Stupéfiant, surtout pour les futures mamans qui devront effectuer un suivi mensuel dans ce service, à condition, bien sûr, de décrocher un rendez-vous. 

 « C'est déjà un service difficile à joindre en temps normal. Et depuis deux semaines, il y a vraiment de gros soucis »

Rappelons juste qu'avant le déménagement en juin dernier, de Porte-Madeleine à La Source, le service maternité enregistrait près de 4.500 accouchements par an, ce qui en faisait l'un des plus importants de France. Et il n'y a pas de raison que cela change. Au contraire même. Mais force est de constater que l'accueil, au moins dans ce service, est loin d'être optimal. « C'est déjà un service difficile à joindre en temps normal. Et depuis deux semaines, il y a vraiment de gros soucis d'encombrements sur toutes les lignes de l'hôpital. Parce que l'ouverture du NHO a été une chose bien réfléchie… », nous confie-t-on, un brin fataliste. Et, autant le dire tout de suite, inutile de se déplacer pour obtenir un rendez-vous. « Il n'y a plus d'accueil physique donc vous ne pourrez pas aller chercher votre rendez-vous. » L'impasse donc.

 

 

 « L'ouverture du NHO a été une chose bien réfléchie… »

« Aucune solution » ne semble aujourd'hui offerte à l'usager. « Pour un suivi de grossesse, vous imaginez bien que vous êtes des centaines dans le même cas. On n'a pas de réponse, pour personne. Ils n'ont pas réfléchi à l'ouverture suffisante de lignes. Les appels ne passent pas et nous-mêmes ne pouvons pas appeler ou ne serait-ce que transmettre les appels. On fait la manipulation 15 à 20 fois sans succès. Il doit y avoir un appel sur 80 qui doit passer », explique-t-on, tout en conseillant « d'insister mais ce sera compliqué (…) Ça finira bien par décrocher. Mais au-delà de 15 sonneries, sachez que votre appel est perdu ». Et de conclure : « Même pour les médecins, on ne peut pas passer les appels. On a de gros, gros soucis. »

apostrophe45 a ensuite tenté de joindre le service de communication du NHO. En vain. À croire que le NHO est vraiment aux abonnés absents.

RZ et son correspondant VM

HÔPITAL. Après le transfert des urgences pédiatriques depuis l’hôpital Porte-Madeleine, et l’emménagement des services de chirurgie et d’hépato-gastro-entérologie, au tour maintenant des urgences adultes de rejoindre le nouvel hôpital et ce, à compter du mardi 1er septembre, à 5h30 du matin précisément.  Un déménagement peu distant entre les anciens et les nouveaux locaux, mais qui a néanmoins nécessité une préparation extrêmement minutieuse pour que les premiers patients puissent être pris en charge, à l’aube, mardi matin. (...)

PALMARÈS - Le traditionnel classement des meilleurs hôpitaux de France réalisé par le magazine Le Point est paru jeudi. L'occasion justement de faire le point sur les meilleurs établissements de santé de la région Centre-Val de Loire.

CARTE INTERACTIVE - Le 25 juin dernier, le CHR d’Orléans a tourné une page de son histoire, avec l’arrivée dans le nouvel hôpital d'Orléans, des derniers services situés sur le site historique de Porte-Madeleine : le pôle Femme-Enfant. 

EXPLICATIONS - Serge Grouard, hospitalisé en urgence le 5 mai dernier à l'hôpital militaire de Percy, « après de fortes douleurs » en raison d'une « cholecystite aiguë », a fait son retour public ce lundi 15 juin. Plus d'un mois donc après son hospitalisation, le député-maire d'Orléans (Les Républicains) revient sur cette longue période de repos forcé. 

SOINS. Le transfert se poursuit entre les deux sites hospitaliers : d’un côté, l’hôpital Porte-Madeleine se vide progressivement de ses patients, de l’autre, l’hôpital de la Source en gagne dans les mêmes proportions. Et, le jeudi 11 juin, ce sont les urgences pédiatriques et le service gynécologique-obstétrique qui déménagent du centre ville d’Orléans vers le sud. A 8 heures du matin, le 11 juin, les patients ne seront donc plus pris en charge par l’hôpital Porte-Madeleine. (...) 

SOUFFRANCE. Serait-ce le nouveau mal d'une société placée sous le joug constant de la menace du chômage et d'une pression professionnelle accrue ? Selon une étude récente publiée par Technologia, un cabinet spécialisé dans l'évaluation et la prévention des risques liés à l'activité professionnelle, 3,2 millions de travailleurs - soit plus de 12% de la pollution active - pourraient développer les symptômes d'un burn-out. Un chiffre extrêmement élevé, qui a fait réagir une centaine de médecins du travail installés en en région Centre - en Touraine pour être précis -, lesquels ont lancé un appel au gouvernement afin que l'épuisement lié au travail soit reconnu comme maladie du travail et que sa prise en charge en soit ainsi facilitée. Sera-t-il alors reconnu maladie professionnelle comme le souhaite Benoît Hamon ?

ALZHEIMER - L'observatoire Cap Retraite a analysé, étape par étape et à l’échelle locale, le parcours d’accompagnement de cette maladie évolutive. Les moyens mis en oeuvre afin d’assurer le diagnostic sont-ils équitables sur l’ensemble du territoire ? Le dispositif de prise en charge des malades résidant à domicile et en établissement est-il suffisamment adapté ? Cap Retraite dédie son nouvel observatoire à la maladie d'Alzheimer et livre un état des lieux inédit. 

Hôpital d'Orléans (apostrophe45)

DIAPORAMA - Après cinq longues années de construction, le CHR d'Orléans a réceptionné le nouvel hôpital « dans les délais initialement prévus », fait savoir en ce lundi un communiqué du CHRO. La préparation de l’ouverture se poursuit avec une intensité accrue, pour un emménagement complet de ses services avant fin 2015. « L’établissement s’apprête à vivre un événement crucial de son histoire, au bénéfice des patients et de la population de la région Centre-Val de Loire », est-il écrit. Les marchés travaux ont été signés en novembre 2009 et le chantier a commencé en janvier 2010. Depuis, ce dernier a avancé dans le respect des délais initialement prévus.

OPÉRATION - Serge Grouard, hospitalisé en urgence, mardi dernier, « après de fortes douleurs » en raison d'une « cholecystite aiguë », est sorti ce samedi de l'hôpital militaire de Percy, près de Paris.

Pages

À L'AFFICHE

Communication. 

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg