Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Août 2018, 05h22

Santé

BONNE ANNÉE ET BONNE SANTÉ - En ce deuxième jour de 2017, c'est sans doute le vœu que formulera le Premier ministre, lors de sa venue cet après-midi au Centre hospitalier régional d'Orléans (CHRO). C'est toutefois dans un contexte particulièrement tendu que Bernard Cazeneuve, accompagné de Marisol Touraine, ministre de la Santé, inaugurera officiellement ce qui fut l'un des plus grands chantiers d'Europe. Et nul doute que son discours devant les équipes et les partenaires du CHRO sur « l'excellence en santé » est particulièrement attendu, à l'heure où l'austérité, le manque de personnel et les cadences infernales rythment le quotidien des personnels hospitaliers. À l'évidence, les syndicats ne manqueront pas de rappeler au chef du gouvernement et aux élus leurs conditions de travail malgré la certification par la Haute Autorité de Santé qui a validé la qualité des prestations médicales apportées aux patients. Paradoxal...

IL ÉTAIT TEMPS - Bien qu’en service depuis de plusieurs années maintenant pour les premières unités, le nouvel hôpital de La Source n’a toujours pas été inauguré. Ce sera chose faite le 2 janvier puisque le Premier ministre

POINT NOIR - Chacun a, sans doute, pu faire l’expérience de la réalité de la désertification médicale dans le département du Loiret : difficile de trouver un nouveau médecin traitant, même à Orléans, et impossible d’avoir un rendez-vous chez un ophtalmologue avant huit à neuf mois. 

HÔPITAUX - « Les infirmières sont stressées », « Soigne et tais-toi », « Infirmière = fatiguée », les slogans ne manquaient pas, ce mardi matin, lors de la manifestation nationale qui a rassemblé à Orléans près de 350 infirmiers, aides-soignants, étudiants et autres personnels hospitaliers. Les fédérations FO, CGT, SUD et CFTC de la fonction publique hospitalière ont décidé de crier leur ras-le-bol dans la rue (...)

FORMATION - Le président (PS) de la Région s'est livré à une véritable opération de promotion du territoire, ce mercredi au CHRO, lors de sa visite de la première l'antenne universitaire d'odontologie en Centre-Val de Loire. Il est vrai aussi que François Bonneau a soutenu « ce projet original » à hauteur de 52% de l'investissement nécessaire - soit 325.000 € pour un montant global de 650.000 €. Cette unité fait partie intégrante du plan Ambitions Santé 2020 dont l'objectif est de porter l'accent sur la problématique de l'accès aux soins et de la démographie médicale, via la formation. Comme chacun sait, les six départements du Centre-Val de Loire, et le Loiret particulièrement, sont aujourd'hui confrontés à un désert médical (...)

A BOUT DE SOUFFLE - Alors que le département du Loiret est en vigilance orange du fait de la chaleur caniculaire attendue encore ce jeudi 25 août – avec des maximales qui atteindront 36 à 39 degrés -, les élus Front de gauche de l’opposition municipale demandent à la municipalité « la gratuité immédiate des transports publics », et ce afin de limiter  les déplacements en voiture, et donc de réduire les sources de pollution atmosphérique. (...)

A BOUT DE SOUFFLE - Alors que le département du Loiret est en vigilance orange du fait de la chaleur caniculaire attendue encore ce jeudi 25 août – avec des maximales qui atteindront 36 à 39 degrés -, les élus Front de gauche de l’opposition municipale demandent à la municipalité « la gratuité immédiate des transports publics », et ce afin de limiter  les déplacements en voiture, et donc de réduire les sources de pollution atmosphérique. (...)

DÉSERTIFICATION MÉDICALE - Le retour de jeunes médecins en Centre-Val de Loire est encore possible. C'était d'ailleurs le thème de la réunion État-Régions du 27 juin au cours de laquelle François Bonneau, président (PS) de Région et président délégué de l'Association des Régions de France, annonce que l'adoption du principe d’une régionalisation du numérus clausus « pour relever ensemble le défi de la présence médicale » (...)

EPILOGUE. Les efforts déployés par le personnel de la maternité de Pithiviers, relayés à l’échelle locale et nationale par quelques  parlementaires du Loiret, ne sont pas parvenus à assurer la pérennité de la maternité de Pithiviers. L’agence régionale de la santé (ARS) vient d’annoncer, par voie de communiqué de presse, la fermeture définitive de la maternité et, dans le même temps, la création d’un centre périnatal de proximité (CPP) qui reprendra « l’ensemble de l’équipe de la maternité de Pithiviers, le suivi ante et post-natal des parturientes et des nouveau-nés », selon ce même communiqué de l’ARS. (...)

DERNIÈRE CHANCE - Malgré la fermeture effective de la maternité de Pithiviers confirmée par la commission consultative de la permanence des soins mardi dernier (avis consultatif avant décision ARS), les parlementaires ne lâchent rien. Deux d'entre-eux, le sénateur PS Jean-Pierre Sueur et la députée LR Marianne Dubois seront reçus ce jeudi 23 juin par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, afin de tenter de sauver le soldat Pithiviers (...)

Pages

À L'AFFICHE

Communication. 

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg