Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Août 2018, 05h23

Sécurité

Sujets relatifs à la sécurité

ARMES MUNICIPALES - L'armement de la police municipale a été le grand sujet de société, quasi « philosophique », débattu, ce lundi soir en conseil municipal. Malgré la tenue d'un débat qui, par définition, supposerait que la décision ne soit pas déjà prise par la majorité, comme le souligne à juste titre la conseillère d'opposition (PS) Corinne Leveleux...

SECURITE. Le projet était dans les cartons de la mairie depuis des années, et s’était précisé ces six derniers mois, notamment sous l’effet de l’actualité dramatique du mois de janvier. « C’est un débat qui transcende les clivages politiques, en tous les cas les débats partisans », a expliqué d’emblée Olivier Geffroy, adjoint en charge de la sécurité et porteur de ce dossier, citant notamment des villes de droite et de gauche qui ont opté pour l’armement de leur police municipale. Aujourd’hui, sur les 20.000 policiers municipaux que compte la France, 8.000 possèdent des armes létales. (...)

ARMEMENT. La question de l'armement de la police municipale est récurrente et s'est naturellement posée avec une acuité renforcée depuis les attentats de Paris et la montée de la menace terroriste en France. Faut-il armer la police municipale d'Orléans de pistolets automatiques pour lui permettre de faire face à des situations potentiellement plus dangereuses aujourd'hui qu'hier ?

RENSEIGNEMENT - Les députés du Loiret ont voté en grande majorité « pour » le projet de loi sur le renseignement, ce mardi 5 mai. Seul Claude de Ganay (UMP) s'est abstenu.

@ Sébastien rRchard orléansphotos

SÉCURITÉ - Le préfet du Loiret, Michel Jau, s'est contenté de déclarer que les services de la Ville et des autorités avaient pris toutes les mesures qui s'imposaient pour sécuriser l'édition 2015 des fêtes johanniques dans un contexte national particulier.

AMBIANCE - Faut-il craindre pour les lieux de cultes catholiques les plus fréquentés ? Le père Claude Girault, responsable de la cathédrale Sainte-Croix, se veut confiant même si cet attentat déjoué est forcément dans toutes les têtes.

TERRORISME. Mercredi 22 avril, le lendemain donc de l'annonce de attentat déjoué à Villejuif, Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret, et rapporteur d'une commission d'enquête portant sur les réseaux djihadistes en France et en Europe, était sous le feu des questions des « grandes voix d'Europe 1 », en l'occurrence Arlette Chabot, Gérard Carreyrou et Olivier Duhamel, dans le cadre de l'émission du Club de la presse. Didier François, expert des questions militaires sur Europe 1, participait également à ce débat. (...)

MENACES - Après la révélation, ce mercredi, d'un attentat terroriste projeté sur deux églises de la banlieue parisienne, les chrétiens de France sont-ils, désormais, les premières cibles des islamistes en France ? Depuis quelque mois, en Irak, en Syrie, en Afrique aussi, les chrétiens d'Orient sont devenus les victimes privilégiés des djihadistes. « Ici, les catholiques, ne se sentent pas menacés ou particulièrement visés (…) Ils sont, en revanche, davantage inquiets du sort réservé aux chrétiens d'Orient, tués à cause de leur religion », souligne justement Jean-Pierre Évelin, directeur de la communication du diocèse d'Orléans.

CENTRALE NUCLÉAIRE - La proposition de loi du député loirétain, Claude de Ganay (UMP), adoptée ce jeudi 5 février à la quasi-unanimité, crée un délit d'intrusion sur un site nucléaire, passible de sept ans de prison et 100.000 euros d'amende. En ligne de mire, l'association de militants écologistes Greenpeace, qui multiplient les actions contre ces sites, depuis des années, pour montrer les failles en matière de sécurité des centrales nucléaires françaises. Et donc dénoncer leur dangerosité. Seul le groupe écologiste s'est prononcé contre le texte jeudi. Pour le co-président du groupe EELV à l'Assemblée nationale, François de Rugy, «ce texte a suscité la surprise, la déception et enfin la consternation». Il s'en explique au micro d'apostrophe45.

NUCLÉAIRE - La proposition de loi de Claude de Ganay, député du Loiret (UMP), vient d’être adoptée par la Commission de la Défense de l’Assemblée nationale. Elle s'accompagne d'un nouveau dispositif pénal.

Pages

À L'AFFICHE

Communication. 

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg