Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Février 2018, 16h07

Sécurité

Sujets relatifs à la sécurité

RENFORT. Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, n’est pas venu les mains vides à Orléans, ce vendredi 15 avril. Lors de son allocution en préfecture du Loiret, peu après 13 heures, et après s’être entretenu avec les policiers et gendarmes du département, Bernard Cazeneuve a annoncé un renfort des effectifs et  une nouvelle dotation en matériel pour les forces de l’ordre localement.

FERMETÉ - En déplacement à Orléans ce vendredi matin, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a dénoncé les violences en marge de #NuitDebout. Des propos qui font écho aux débordements qui se sont déroulés hier soir dans plusieurs villes de France, dont Montpellier et Paris. Depuis la cour du commissariat central d'Orléans, le ministre a déclaré que « ceux qui sont dépourvus d'idéal et animés par le seul instinct de la violence seront inlassablement interpelés et poursuivis par les forces de police et la justice » (...)

TÉMOIGNAGE - La Belgique était depuis plusieurs mois la cible des terroristes. C'est finalement quatre jours après l'arrestation de Salah Abdelslam, recherché depuis les attentats de Paris du 13 novembre dernier, que Bruxelles a été frappée, ce mardi matin, par plusieurs bombes. D'abord, à l'aéroport Zaventem, puis, une heure après, à la station de métro Maelbeek, à 300 m du Parlement européen. Le bilan, en constante évolution évoque plus de 30 morts.En commission au sein du Parlement à Bruxelles, le frontiste de la circonscription Centre-Massif-Central, Bernard Monot, intervenait justement pour « exprimer la compassion de notre groupe (FN) à l'égard des victimes du terrorisme islamiste - cet attentat a été revendiqué dans l'après-midi par Daesh. » À lire la suite sur notre site.

LA GRANDE ÉVASION - Un prévenu et un détenu de la communauté des gens du voyage se sont évadés à Saran, à l'occasion des obsèques de leur frère. Le prévenu était incarcéré au centre pénitentiaire de Saran et le détenu à la maison d'arrêt d'Argentan (Orne) ...

DÉLINQUANCE - « 2015 a été une année hors normes et atypique », a déclaré en préambule de sa présentation des chiffres de la délinquance, Olivier Geffroy, adjoint à la sécurité et à la tranquillité publique d'Orléans. Pourtant, et malgré « un thermomètre cassé » en matière de mesure de la délinquance, la baisse est une fois encore significative en 2015. « Globalement, nous enregistrons une baisse de 6% sur 70% des faits constituants l'ex-délinquance de proximité », souligne, non sans certaines précautions, l'élu. Rappelons qu'en 2014, la baisse était de 4% et de « 76% depuis 2001 », toujours selon le thermomètre municipal...

ZSP - La Zone de Sécurité Prioritaire est-elle réellement efficace ? Les chiffres 2015 parlent d'eux-mêmes. En effet, le nombre d’infractions enregistrées est en augmentation : +8,84 % (3.952 faits constatés contre 3.631 faits constatés en 2014, soit 321 faits supplémentaires). De mauvais résultats évoqués par le préfet Nacer Medah, et très vite expédiés par le directeur départemental de la sécurité publique, Pascal Belin, qui, en marge de la conférence de presse, n'a surtout pas souhaité répondre à nos questions. Le préfet a toutefois rappelé qu'il souhaitait « qu'on utilise au mieux les moyens et la ZSP pour multiplier les partenariats de proximité et que s'instaure un vrai suivi des situations individuelles et familiales afin de veiller sur les problèmes de délinquance. Laquelle touche les mineurs mais aussi les jeunes majeurs. »

BILAN - En cette toute fin janvier 2016, c'est déjà l'heure des bilans. Celui portant notamment sur la délinquance 2015. Le nouveau préfet de Région, qui n'en est pas moins préfet du Loiret, a d'abord brossé régional un tableau en demi-teinte, puisque les atteintes volontaires à l’intégrité physique des personnes sont en augmentation de 7, 52 % et les escroqueries et infractions assimilées de 4, 60 % par rapport à l’année 2014. « Des tendances plus importantes que la moyenne nationale (…) Ce qui implique évidemment que l'on doit redoubler d'efforts pour tenter d'inverser cette tendance », a souligné le préfet. En revanche, en 2015, les services de la Police nationale et de la Gendarmerie nationale ont enregistré pour la région Centre-Val de Loire une baisse des atteintes aux biens de 3,12 %...

 

BILAN - En marge de la présentation chiffrée du bilan de la délinquance en 2015 dans le Loiret, le préfet de Région et du Loiret a tenu à faire un point sur la situation au 29 janvier 2016 de l'état d'urgence. À ce jour, le ministère de l'Intérieur a notifié...

ARMEMENT - Dans ce contexte de course à l'armement dans les villes et les agglomérations françaises, en écho aux attentats de Paris, la police des transports de l'agglomération orléanaise devrait être dotée, elle aussi, d'armes de poing, « mais sur le terrain, ce ne sera sans doute pas avant l'été 2016 », rappelle François Lagarde, vice-président (les Rép.) de l'AgglO aux transports en charge du dossier. En effet, alors que la police municipale d'Orléans termine sa formation au maniement du revolver (un Manurhin 38 spécial) cette semaine, les policiers des transports attendent justement l'aval des maires des communes qui composent l'agglomération d'Orléans-Val de Loire.

MISSION - Le plan d'actions global présenté lundi pour le quartier des Carmes, largement approuvé par les élus municipaux et les acteurs de l'association de défense des riverains « Aux Carmes citoyens », s'accompagne aussi d'une série de mesures destinées à lutter contre l'insécurité. Ce périmètre situé en centre-ville mais aussi en zone prioritaire de sécurité (ZSP) depuis 2014 est, aujourd'hui encore, moins réputé pour ses vitrines que pour son économie souterraine. Et ce malgré une présence policière accrue et (...)

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg