Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 24 Juillet 2017, 16h40

Portrait

sujets relatifs aux portraits

DÉMISSION- «Je ne vais pas me faire b… comme ça», a lâché, mercredi, le chef d'Etat major des armées, Pierre de Villiers, devant la commission de Défense, au lendemain de l'annonce d'une coupe de 850 millions d'euros en 2017 pour le budget des armées. «Je ne pourrai plus regarder mes gars dans les yeux si on réduit encore nos moyens», a-t-il poursuivi devant les députés (...) apostrophe45 avait, à cette occasion, brossé le portrait du général Pierre de Villiers, chef d’état-major des Armées, à travers le regard du journaliste de la NRCO, accrédité Défense, Bruno Besson...

PORTRAIT. Constance de Pélichy a un petit côté « old school », une sorte d’élégance naturelle à l’anglaise que son trench beige clair porté ce jour-là renforce malgré elle. La pluie fine qui humidifie Orléans en rajoute une couche. « Ce n’est pas grave, je n’ai pas fait de brushing ce matin », plaisante-t-elle au moment où l’on sort pour prendre des photos. A bien y regarder, on pourrait aussi lui trouver des airs de Nathalie Kosciusko-Morizet, mais ce serait nier, justement, cette pondération sans chichis (...)

PREMIER RÔLE - « Je me sens prête, c'est la bonne période. » L'actrice et mannequin Romane Portail rêve désormais de tutoyer l'Amérique. Elle qui a grandi à l'embouchure du canal et de la Loire. Sur la petite place éponyme du restaurant familial à Combleux. C'est d'ailleurs dans ce décor pittoresque qu'elle a nourri son rêve de comédienne « et non d'actrice » comme la corrigeait, jadis, sa mère (...)

Jean-Paul Morat

TRUCULENT - À 77 ans, Jean-Paul Morat, alias le Chat de gouttières, se livre pour apostrophe45 à la confidence et à l'anecdote. Grinçant mais tellement attachant ! Né à Paris, le 3 mai 1939, dans un contexte pour le moins troublé, il fit ses premiers pas d'enfant « gauche » à Vichy en 1940. Fils d'un père juif et d'une mère convertie, il doit sûrement à la vie, souvent facétieuse, cet humour truculent teinté d'autodérision comme en témoigne son livre « L'andropose de Monsieur est avancée » (Ed. Demeter). Mais c'est « à l'abri » au Brésil (Rio de Janeiro) que le petit Jean-Paul Manheim, de son premier nom, passa les premières années de sa vie.

Pour lire la suite, abonnez-vous.

PARCOURS. De cette enfance vécue dans le Nord de la France, et dans une très grande précarité matérielle, avec « une douche chaude que l’on prenait tous les quinze jours à l’extérieur car il n’y avait pas d’eau chaude dans notre baraque » et qu’il évoque « sans misérabilisme », Nacer Meddah assure avoir conservé un sens des valeurs, (...)

NOMINATION - À nouvelle année, nouveau préfet. La région Centre-Val de Loire aura à sa tête l'ex-préfet du «9-3», passé notamment par la Franche-Comté et plus récemment par la Lorraine. Mais nul doute que ce haut fonctionnaire, au service de l'État depuis trente cinq ans, devra certainement se battre, une fois encore, contre les raccourcis. En effet, les médias ont très, voire trop souvent qualifiés Nacer Meddah de « préfet issu de l'immigration », une image de réussite sociale qui lui colle à la peau et qui n'a pas finit de l'agacer. Interrogé en 2010 par votre humble serviteur, il confiait que « cette description (était) réductrice » même s'il « revendique (ses) origines kabyles et arrageoises » (...)

CLIMAT - Parmi tous les documentaires proposés en ouverture de la COP21, France 3 propose, ce vendredi 27 novembre, un Thalassa très spécial. «Le climat, les hommes et la mer». Ce documentaire multi-séries de près de 2 heures nous fait voyager à travers la planète et ses climats. le Loirétain Christophe Cousin, réalisateur-aventurier, est parti à la rencontre de différents personnages qui, tous, nous donnent justement leur vision du monde, leur monde. Un point commun : le constat que des modifications importantes s’opèrent. Illustré par de sublimes images, cet étonnant voyage mêle sérénité et inquiétudes.

apostrophe45 apporte également sa petite contribution en brossant le portrait de Christophe Cousin, qui s'est fait connaître dans l'émission Les Nouveaux Explorateurs sur Canal +. 

 

 

(Crédits photos : © Via Decouvertes / S. THIEBOT BAJAU)

PORTRAIT. Constance de Pélichy a un petit côté « old school », une sorte d’élégance naturelle à l’anglaise que son trench beige clair porté ce jour-là renforce malgré elle. La pluie fine qui humidifie Orléans en rajoute une couche. « Ce n’est pas grave, je n’ai pas fait de brushing ce matin », plaisante-t-elle au moment où l’on sort pour prendre des photos. A bien y regarder, on pourrait aussi lui trouver des airs de Nathalie Kosciusko-Morizet, mais ce serait nier, justement, cette pondération sans chichis (...)

VOCATION. Chose rassurante pour ses parents, la question de son avenir professionnel ne s’est jamais posée. « Quand j’ étais enfant, je ne jouais pas avec les petites voitures, mais avec des avions. Et je me souviens que j’aimais regarder les Hercules et les Transall qui survolaient la maison de mes parents à Orléans », explique Dorian, 23 ans, qui est en très bonne voie pour avoir le manche d’un Airbus A400M dans les mains d’ici quelques mois. Une performance compte de son âge, bien sûr. (...)

Maurice Lenoury (photo apostrophe45)

SECONDE GUERRE MONDIALE. Quand le préfet de région, Michel Jau, s'est présenté devant lui pour lui agrafer au veston la Légion d'Honneur, Maurice Lenoury, s'est levé, droit comme un « i », large sourire aux lèvres. Chevelure blanche, costume trois-pièces rayé, cravate rouge vermillon, Maurice Lenoury, 93 ans, transmet dans le regard un humanisme rieur,  doublée d'une bonne dose de vitalité et de vaillance. Comme lui, ils sont six combattants ou résistants de la Seconde Guerre mondiale a être ainsi décorés dans les salons de la préfecture ce mercredi 6 mai 2015. Honorés pour « avoir eu le courage de dire "non" », Maurice Lenoury et ses six camarades de guerre sont « les témoignages vivants d'une dette au pays à leur égard », a déclaré le préfet de région. (...)

Pages