Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Février 2018, 16h06

Polémique

Sujets susceptibles de créer des discussions

PATHOS - La petite chaîne qui monte, qui monte… est descendu bien bas, selon les jeunes socialistes du Loiret « scandalisés par la nouvelle émission de M6, « La rue des allocs ». Ce programme est une immersion sans précédent dans le quotidien de personnes et des familles en situation de précarité. Un sujet ô combien sensible qui fait, semble-t-il, polémique au lendemain de sa diffusion.

SOUTIEN - Jacqueline Sauvage n'en attendait sans doute pas tant. L'actrice française, Sophie Marceau, a réagi violemment sur Twitter et Facebook après le refus de la liberté conditionnelle par la justice de Jacqueline Sauvage, condamnée à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari violent pendant près de 47 ans. Alors incarcérée avant la grâce à la prison de Saran avant d'en rejoindre une autre à Réau en Seine-et-Marne, Jacqueline Sauvage, qui a reçu la grâce partielle du président Hollande, espérait une sortie possible au cours de cette deuxième quinzaine d'août. En vain (...)

DR

OUT - Plus connu pour ses frasques que pour son palmarès, Benoît Paire n'aime décidément pas grand-chose. Il avait déjà fait le «buzz» en déclarant ne pas aimer Wimbledon en 2015 où « tout est pourri ici ». On se souvient d'ailleurs que la tête de série numéro 1 de l’Open d’Orléans, alors 28e joueur mondial en 2013, s'en était pris à l'arbitre (...)

PLUS DE JUS - Cent-vingt résidents de 54 logements sociaux à Tours (Indre-et-Loire) sont privés d'électricité depuis cinq jours. EDF les a plongés dans le noir après un contentieux avec le propriétaire au sujet de factures. Le litige pourrait avoir un lien avec le compteur Linky, selon une association de défense des migrants et de l'avocat du propriétaire, explique Metronews«EDF a coupé le courant vendredi avec l'aide des forces de l'ordre que la préfecture a mises à sa disposition», dénonce l'association Chrétiens-Migrants dans un communiqué. 18 migrants, dont 11 enfants, répartis dans six studettes de l'immeuble, sont hébergés par cette association.

LES INDIGNÉS - Lors de son homélie en hommage au prêtre Jacques Hamel, lâchement assassiné dans son église de Saint-Etienne-de-Rouvray mardi matin, l'archevêque de Paris, André Vingt-Trois, a discouru, le lendemain, sur les valeurs de la France, suscitant la polémique (...)

CÔTÉ PILE, CÔTÉ FACE - Le moins que l'on puisse dire est que l'unité nationale a littéralement explosé. Dix-huit mois après la tuerie de Charlie-Hebdo, neuf mois après le 13 novembre 2015, un mois après l'assassinat terroriste de Magnanville, deux semaines après l'attentat de Nice, le temps de l'unité nationale et du « bloc » qu'appelle de ses voeux François Hollande à chaque attentat sur le sol français s'est considérablement raccourci, mardi à Saint-Etienne-du-Rouvray, après l'attentat revendiqué par Daesh, près de Rouen (...)

INTOX. « Nos ennemis ont des complices : liste des députés qui ont voté contre la fermeture des mosquées salafistes. Honte ! ». Le tweet posté, le 21 juillet, par Jean-Lin Lacapelle, ancien secrétaire départemental du FN dans le Loiret, a été largement relayé ces deux derniers jours par des cadres du FN qui ont surenchérit à l’envi dans l’opprobre publique (...)

ÉCŒUREMENT - La joie aura été de courte durée. Lauréate d'un bac professionnel Gestion et administration avec mention « Très Bien », une jeune russe de 20 ans, lycéenne à Blois au lycée Sonia-Delaunay, s'est vu notifier, le même jour, par la préfecture du Loir-et-Cher un arrêté de reconduite à la frontière. Ses parents ont également reçu cet avis d'expulsion du territoire français (...)

CONTROVERSE. Le nombre de signataires de la pétition appelant à la poursuite de l’activité de la librairie Passion Culture à Orléans ne cesse de croître. En ce début de semaine, un peu moins de 11. 000 personnes l’ont ainsi signée. (...)

L'ARROSEUR ARROSÉ - Des consignes visant à aménager les horaires des oraux de rattrapage du baccalauréat pour les candidats musulmans fêtant l'Aïd ont fait réagir certaines personnalités de droite ce lundi, qui dénoncent une atteinte au principe de laïcité. Les Républicains n'ont pas tardé à adresser un communiqué dénonçant « une logique communautariste » : « L'adaptation des dates d'examen à cette fête procède d'une logique communautariste à laquelle on demande à l'école de s’adapter. Ce n'est pas acceptable et il est normal que les acteurs de l'école le refusent. C'est à l'islam à s'adapter à la République et non l'inverse», s'est indigné le parti Les Républicains (...)

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg