Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 21 Avril 2018, 03h38

International

Sujets relatifs à l'International

DÉPLACEMENT - En sa qualité de président du groupe France-Tunisie au Sénat, Jean-Pierre Sueur, sénateur socialiste du Loiret, fait partie de la délégation qui s’est envolée, ce mercredi midi, pour la Tunisie, aux côtés d’Emmanuel Macron. Une visite présidentielle placée « sous le signe de l’optimisme » et « la transition démocratique » dans un pays fragilisé par des difficultés économiques et sociales, sept ans après sa révolution. Et pour Jean-Pierre Sueur, les raisons d’être « optimisme » ne manquent pas dans pays qui s’est transformé en profondeur, notamment d’un point de vue politique. « Les problèmes sont souvent liés à des difficulté de décollage économique, surtout dans la région du centre et du sud, ce qui renforce le taux de chômage des jeunes diplômés car il y a treize universités en Tunisie et beaucoup d’instituts d’enseignement supérieur. Ces jeunes diplômés espèrent que la France va investir davantage dans leur pays », explique le sénateur socialiste. En effet, malgré le retour de la croissance (2 % en 2017), grâce notamment à une reprise du tourisme, le chômage en Tunisie reste supérieur à 15 % et dépasse les 30 % chez les jeunes diplômés.

NEW-ORLINS - D’Orléans à la Nouvelle-Orléans, il n’y a qu’un pas, diront certains. Un pas de géant alors, tant culturel, historique que géographique. Mais des passerelles existent également puisque les deux villes, outre le fait d’avoir un patronyme très proche, sont bordées par un fleuve et font du tourisme un secteur d’activité à privilégier. Sans compter bien sûr, que la Nouvelle-Orléans est baignée par un héritage colonial français très prégnant. 

TERRORISME - Comme on pouvait malheureusement s’y attendre, le bilan des victimes des attentats en Espagne s’est aggravé depuis jeudi soir. Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié samedi 19 août, les attaques terroristes qui ont frappé Barcelone et Cambrils, le 17 août, ont fait « au total 30 blessés » parmi la communauté française dont 5 sont toujours dans un état grave.

TERRORISME - Ce vendredi 18 août, Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, a annoncé que « vingt-six Français ont été blessés, dont au moins onze gravement » dans l’attentat perpétré jeudi soir, à Barcelone. Un attentat revendiqué au cours de la soirée par le groupe jihadiste Etat islamique.

TERRORISME - Une horreur qui en rappelle une autre. Un mode opératoire terrorisme qui fait écho à un autre. Après Nice, Barcelone. Ce jeudi 17 août, aux alentours de 17 heures, une fourgonnette a foncé dans la foule à Barcelone sur l'artère touristique des Ramblas en Espagne. Le bilan provisoire fait état de 13 morts et plus de 50 blessés, selon le responsable de l'Intérieur du gouvernement catalan. À 20h30, la zone était toujours bloquée par les autorités et plusieurs équipes de secours étaient sur les lieux. La police a annoncé par mégaphone qu'il s'agissait d'une attaque terroriste.

DRAME - Faisant écho à l’actualité qui ne cesse d’être endeuillée tragiquement par la disparition de migrants en Méditerranée, le sénateur PS Jean-Pierre Sueur est intervenu sur ce sujet lors des questions d’actualité au Sénat, jeudi. « 2.247 êtres humains étaient morts ou disparus depuis le 1er janvier en Méditerranée, victimes des passeurs et de leur bateaux de la mort. La Méditerranée est devenue un cimetière à ciel ouvert. Si cela continue il y aura 5 000 morts en 2017», a souligné Jean-Pierre Sueur qui a rappelé que les ministres de l’Intérieur français et allemand avaient assuré leur homologue italien de leur « solidarité résolue ».

BARBARIE - Samedi soir, en plein centre de la capitale britannique, plusieurs assaillants à bord d'une camionnette ont fauché des passants sur le London Bridge avant d'attaquer des passants au couteau, faisant au moins sept morts et une cinquantaine de blessés dont 21 dans un état critique. Trois assaillants ont été abattus, selon la police.

TERRORISME - Devant ce nouveau drame qualifié « d' épouvantable attaque terroriste » par la Première ministre Theresa May, et qui l’attentat le plus meurtrier visant le Royaume-Uni depuis douze ans, la classe politique locale a témoigné de son émotion et de son indignation. (...)

INTERNATIONAL - Les frappes américaines en Syrie décidées par Donald Trump en réponse à l’attaque chimique du mardi 4 avril attribuée au régime de Bachar al-Assad ont pris tout le monde par surprise et ont entraîné des réactions extrêmement contrastées aux États-Unis et dans le reste du monde. Au-delà des appréciations et commentaires d’ordre diplomatique, se pose d’abord la question de leur impact. La rapidité de décision et la promptitude de l’exécution sont-ils gages d’efficacité ?  

ECHANGE. Le voyage en Chine d’Olivier Carré, député-maire (LR) d’Orléans, en novembre dernier,  a eu des conséquences qui n’étaient pas celles attendues. Parti pour participer à une table ronde des maires français et chinois sur le thème « Nos villes en 2025 », le maire d’Orléans a fait une halte fructueuse dans la province de Jiangsu, à Yangzhou, pour discuter des modalités d’une possible coopération entre cette mégalopole de 4 millions d’habitants, située non loin de Shanghai,  et la ville d’Orléans.(...)

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg