Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 24 Juillet 2017, 16h40

Hommage

sujets relatifs aux hommages

HOMMAGE - Ancienne ministre et ex-présidente du Parlement européen, Simone Veil, décédée ce vendredi 30 juin, était depuis l'adoption de l'IVG (interruption volontaire de grossesse) en 1975 une figure des droits des femmes. Âgée de 89 ans, elle était aussi l'une des personnalités préférées des Français. Son discours à l’Assemblée nationale, face à une droite frondeuse et avec le soutien de la gauche, a marqué à jamais l’image de cette femme, combattante et résistante. « Je voudrais vous faire partager une conviction de femme. Je m'excuse de le faire devant cette assemblée presque exclusivement composée d'hommes. Aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l'avortement... », déclare-t-elle dans un discours resté éminemment historique...

DEUIL - Le policier assassiné sur les Champs-Élysées, jeudi soir, s'appelait Xavier Jugele. Âgé de 37 ans, il était originaire de la région Centre-Val de Loire, de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher) pour être précis. Policier expérimenté, il a été abattu alors qu'il était en pause avec ses collègues dans leur véhicule au 109 de la plus belle avenue du monde. Sortant de sa voiture, l'assaillant identifié comme Karim Cheurfi, un Français de 39 ans connu des services de renseignements, a ouvert le feu sur les agents de la paix, tuant d'une balle dans la tête le chauffeur et blessant deux autres passagers. L'attentat terroriste a aussitôt été revendiqué par Daesh...

ÉMOTION - L'ensemble des élus et personnels de la Région Centre-Val de Loire, du Conseil économique, social et environnemental régional aussi, ont rendu hommage, peu avant la session plénière de la Région, à Xavier Beulin, président notamment du CESER, décédé brutalement d'un arrêt cardiaque. François Bonneau, président du Conseil Régional, a bien sûr salué l'engagement et le travail de Xavier Beulin au service du territoire. Mais surtout, il a souligné les valeurs de « l'homme, de l'ami » : « L'homme, Xavier Beulin, c'est la simplicité. La simplicité du rappo)rt aux autres. Il n' avait pas d'écran, il n'avait pas de carapace, il n'avait pas de rôle. Il n'avait pas non plus de de prérogatives. Il était non seulement accessible mais entrait immédiatement dans un dialogue d'égalité où les échanges se faisaient sur les réalités, sur le sens, et souvent à travers l'émotion. »(...)

MÉMOIRE - Ils ont fait le déplacement pour saluer la mémoire de Xavier Beulin, président de la FNSEA. François Hollande, Bernard Cazeneuve, Stéphane Le Foll, Myriam El Khomeri, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Emmanuel Macron, Bernard Larcher, Bruno Le Maire, Michel Barnier, François Bayrou, Anne Lauvergeon, sans oublier bien sûr toutes les personnalités locales qui ont toutes bien connu le président du CESER, décédé d'une crise cardiaque, le 19 février, à l'âge de 58 ans. À la question de savoir ce que chacune et chacun retiendront de Xavier Beulin, voici ce qu'ils ont répondu (...)

FLUCTUAT NEC MERGITUR - On se souvient de ces colonnes de documents fleurissant les trottoirs endeuillés des lieux frappés par les attentats du 13-Novembre ou tout autour de la statue de la place de la République. Les 7.709 morceaux de mémoires ont été soigneusement collectés par les archivistes, inventoriés, et mis en ligne depuis ce lundi, sur le nouveau site des Archives de Paris afin d'y être valorisés. Ces documents, consultables sur www.archives.paris.fr, peuvent être recherchés par formats, petits ou grands, sites (Bataclan, La Belle Équipe, etc) ou date de collecte. Ils ont été récupérés entre décembre 2015 et mai 2016 par les archivistes de la ville de Paris à des fins de préservation de cette mémoire. « À partir du mois de décembre 2015, des équipes d’agents volontaires des services de la propreté et des Archives de Paris ont entretenu les mémoriaux éphémères et prélevé périodiquement les documents les plus en danger présents sur la voie publique », est-il expliqué sur le site des Archives de Paris (...)

RÂTEAU - Xavier Beulin, président de la FNSEA, n'avait jamais fait mystère de son refus de candidater pour les régionales 2015. Mais c'est l'hebdomadaire Le Point qui rapportait, à l'époque, l'information selon laquelle Nicolas Sarkozy, patron de l'UMP, avait bel et bien « tenté de convaincre » Xavier Beulin de se présenter sous l'étiquette UMP aux élections de décembre 2015 dans le Centre-Val de Loire. En vain.

Le chef de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles n'était tout simplement pas « intéressé » par ce scrutin régional même si son nom avait circulé, durant un temps, dans les coursives de la Région Centre-Val de Loire. Alors que deux scrutins ont marqué l'année 2015, la droite entendait renforcer son ancrage en milieu rural, et notamment auprès des agriculteurs, un électorat qui lui était jusqu'ici favorable. 

Mais c'est le président sortant socialiste, François Bonneau, candidat à sa propre succession, qui avait remporté l'élection, balayant son concurrent direct, Philippe Vigier (UDI).

La Rédaction

MÉMOIRE - Le 11 janvier 2015 a été le jour où le peuple de France a déclaré son amour à la République. Quatre jours après les attentats de Charlie-Hebdo, de Montrouge  et de l'HyperCasher, le monde entier avait, une fois de plus, les yeux rivés sur Paris. Les Français avaient été plus de 4 millions à descendre dans la rue pour une « marche républicaine ». Malgré les attentats qui ont suivi, il y a probablement une forme, non pas d'accoutumance fort heureusement, mais de lassitude de la société de tout ce qui est commémoration et du terrorisme. Après le 13 novembre, le choc a duré quelques semaines, et après le 14 juillet, le temps de récupération a été encore plus rapide. Et l'escalade dans l'horreur a laissé des traces sur la survivance ou, du moins, sur la solennité du 11 janvier...

HONNEUR - Constance de Pélichy s'apprête à terminer l'année en beauté. Cinq femmes seront récompensées, ce lundi 5 décembre à Paris, par le jury de la troisième édition du Prix de la Femme d’influence, pour leur parcour jugé exceptionnel, selon les catégories suivantes : le prix de la Femme d’Influence politique ; le prix de la Femme d’influence politique espoir dans lequel concoure le maire (LR) de La Ferté-Saint-Aubin et conseillère régionale du Centre-Val de Loire ; le prix de la Femme d’Influence Économique ; le prix de la Femme d’influence économique espoir ; et enfin le prix de la Femme d’influence « Coup de cœur ».

SA LUTTE FINALE - C'est une page du syndicalisme qui vient tout juste de se tourner avec la disparition de Georges Séguy, à l'âge de 89 ans. Celui qui a dirigé la CGT pendant quinze ans et négocié les accords de Grenelle en mai 1968 - hausse des salaires de 10%, 35% pour le SMIC et la reconnaissance des syndicats dans l'entreprise - s'est éteint à l'hôpital de Montargis où il était hospitalisé depuis quelques jours (...)

«PAIX DANS LE MONDE» - Que ce soit à Lyon, Montpellier ou Orléans, comme dans de nombreuses autres villes de France, des messes ont été célébrées en mémoire du prêtre assassiné, après l'attentat terroriste perpétré à l'arme blanche au sein de la paroisse de Saint-Etienne-du-Rouvray (près de Rouen), ce mardi matin. Ainsi, le diocèse d'Orléans avait annoncé, dans l'urgence, qu'une messe « pour les victimes et la paix dans le monde» serait donnée ce mardi à 18 h 30. 

Pages