Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 14 Novembre 2018, 14h56

Histoire

Sujets relatifs à l'histoire

MEMOIRE. Durant tout l’été, excepté une parenthèse de quinze jours du 1er au 15 août, le Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv propose des rendez-vous traditionnels et d’autres innovants à l’adresse de tous les publics, avec la volonté permanente de faire vivre la mémoire des camps d’internement de Pithiviers, Beaune-la-Rolande et de Jargeau. (...)

MEMOIRE. Au départ du projet, il n’était question que d’objets à valeur historique. Ces coupe-papiers, porte-plumes, encriers, assiettes, gobelets, boîtes, lit de poupée et jouets divers, que les hommes internés dans les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande à partir de mai 1941 ont fabriqués pour leurs enfants dont ils avaient été brutalement, et pour certains définitivement, séparés. Des objets en bois pour le plus grand nombre dont la fabrication patiente et minutieuse a donné corps au lien affectif qui les unissait, malgré l’absence, à cet enfant qui habitait leurs pensées. (...)

VINTAGE - C'est un retour inattendu pour tous les nostalgiques de la marque orléanaise, Hungaria qui équipera sa deuxième équipe professionnelle de basket, l'Orléans Loiret Basket (OLB). « Un nouveau rebond », dit son repreneur, Pierre Arcens, parisien d'origine mais attaché, dans sa présentation à la presse, à l'ancrage historique local : « Orléans et Hungaria ont une histoire écrite depuis 1919 et donc au moment où la plus ancienne marque française de sport doit annoncer son retour dans cet univers, nous avons été immédiatement emballés et séduits à l'idée de nous associer avec le club et l'institution sportive phare de la Ville d'Orléans. »  Et d'ajouter : « Plus qu'un clin d'œil, il s'agit d'une véritable volonté d'accompagnement et de lui fournir les outils techniques et de merchandising nécessaires à son développement. De fait, au sein d'Hungaria, nous sommes tous Orléanais. »

EPILOGUE. Alors que la ville d’Orléans célèbre actuellement son héroïne dans les rues pavoisées, et que le défilé du 8 mai est dans les starting-blocks, les Anglais ont-il voulu faire preuve de fair-play ? La question peut être envisagée sous ce jour-là puisque l'épilogue de la bataille historico-juridique que se livraient depuis six mois l’Angleterre et le Puy du Fou au sujet de l’anneau de Jeanne d’Arc vient d’être connu. Et - pour une fois (...)

EPILOGUE. Alors que la ville d’Orléans célèbre actuellement son héroïne dans les rues pavoisées, et que le défilé du 8 mai est dans les starting-blocks, les Anglais ont-il voulu faire preuve de fair-play ? La question peut être envisagée sous ce jour-là puisque l'épilogue de la bataille historico-juridique que se livraient depuis six mois l’Angleterre et le Puy du Fou au sujet de l’anneau de Jeanne d’Arc vient d’être connu. Et - pour une fois (...)

Dans un ouvrage titré Pierre Mendès France, la République en action, Françoise Chapron met en évidence la dimension politique de Pierre Mendès France, occultée souvent, ou du moins mise à l’arrière-plan, au profit de sa stature morale et de son héritage philosophique. « La plupart des gens ne connaissent de Pierre Mendès France que le mythe de la référence morale, du penseur, alors que de 1932 à 1958, il a été dans l’action politique, totalement investi dans ses mandats, tout en restant parfaitement fidèle à ses convictions », détaille Françoise Chapron. (...)

CONTROVERSE. Pamphlet délirant et imprécations haineuses contre les Juifs, Mein Kampf est entré depuis janvier dernier dans le domaine public, soixante-dix ans après la mort de son auteur, Adolf Hitler. Cela signifie donc que l’ouvrage maudit du 20e siècle, dont le Land de Bavière était propriétaire du copyright depuis 1945, est désormais libre de droits, à la disposition de tout éditeur qui voudrait le publier. (...)

MEMOIRE. Elle disparaît petit à petit des manuels scolaires et ses traces mémorielles dans le paysage du Loiret, déjà peu visibles en règle général, finiraient par disparaître si elles n’étaient pas entretenues. La guerre de 1870 qui s’est soldée par une défaite cuisante de la France face à la Prusse est progressivement happée par l’oubli. Et pourtant, plus de 200 lieux du souvenir de cette guerre ont été recensés dans le département du Loiret, (...)

Coralie Beluse (1888-1963) était directrice de l’orphelinat protestant « Accueil familial », rue du Poirier, à Orléans, lorsqu’une petite fille de 9 ans, Jacqueline, frappe à la porte de l’institution, accompagnée par sa tante. C’est le jour de Mardi-Gras. « Elle m’explique que je vais rester longtemps ici … je ne dois dire mon nom à personne, je ne dois pas me tenir près du poste de radio qui est au réfectoire de peur d’entendre u nom que je connaîtrais et que, sans le vouloir (...)

MEMOIRE. Quand, parmi un certain nombre de portraits et de photos de femmes, d’hommes et d’enfants internés dans le camp de Pithiviers, celle de cette mère de famille tenant par la main une petite fille de 5 ans lui a été présentée, Alicia a voulu d’emblée connaître leur histoire. « Ce visage grave, triste, inquiet, m’a tout de suite ému. Tout est parti de cette photo », confie l’adolescente de 15 ans, élève en terminale au lycée professionnel Jean-de-la-Taille, qui a pris part, avec des camarades de trois classes différentes, à un travail inédit sur la transmission de la mémoire, intitulé « Portraits d’autrefois et voix d’aujourd’hui », et exposé actuellement au Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv, à Orléans.(...)

Pages

À L'AFFICHE

Communication. 

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg