Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 20 Octobre 2018, 12h31

Fêtes de Jeanne d'Arc

sujets relatifs aux Fêtes de Jeanne d'Arc

FÊTES JOHANNIQUES - Ce vendredi 29 avril sonne, comme chaque année depuis 587 édition, le coup d'envoi des fêtes johanniques, symboles de la libération d'Orléans par Jeanne d'Arc en l'an 1429. Des festivités célébrées pendant dix jours avec, en point d'orgue, la venue, en 2016, du très médiatique Emmanuel Macron, ministre de l'Économie et des Finances. Tradition oblige, la Pucelle d'Orléans entrera par la porte Bourgogne, dès 21 h 30 ce vendredi, au son du biniou, et des cornemuses évidemment, puisque les Écossais figuraient parmi les alliés de Jeanne face à l'envahisseur anglais. Voilà donc pour le pan historique (...)

MI-FIGUE MI-RAISIN. Même Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, et porte-parole du gouvernement, a été amené à donner son avis sur la participation d’Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, aux fêtes de Jeanne d’Arc, le 8 mai prochain. La question lui a été posée, mercredi, lors du point presse qui se tient traditionnellement à l’issue du conseil des ministres, par une journaliste qui, au-delà même des fêtes johanniques, interrogeait d’abord Stéphane Le Foll sur la manière dont il appréciait les « tentatives réitérées (d’Emmanuel Macron) d’exister de plus en plus indépendamment du gouvernement ». (...)

JEANNE D'ARC - Le suspens aura duré un peu plus longtemps que d’ordinaire puisque la conférence de presse prévue pour annoncer le nom de l’invité des fêtes de Jeanne d’Arc (29 avril-8 mai), prévue initialement il y a quelques semaines, avait été annulée au débotté. Ce lundi 18 avril, en amont du conseil municipal, Olivier Carré, député-maire (LR) d’Orléans, a donc annoncé en quelques phrases lapidaires qu’Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, avait accepté son invitation pour présider aux festivités traditionnelles de la ville.

JEANNE D'ARC - Le suspens aura duré un peu plus longtemps que d’ordinaire puisque la conférence de presse prévue pour annoncer le nom de l’invité des fêtes de Jeanne d’Arc (29 avril-8 mai), prévue initialement il y a quelques semaines, avait été annulée au débotté. Ce lundi 18 avril, en amont du conseil municipal, Olivier Carré, député-maire (LR) d’Orléans, a donc annoncé en quelques phrases lapidaires qu’Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, avait accepté son invitation pour présider aux festivités traditionnelles de la ville.

FESTIVITES. Sur huit candidates, la cuirasse de Jeanne d’Arc est finalement revenue à Emma Fesneau, jeune fille souriante et spontanée de 17 ans, scolarisée en 1ère S au lycée Saint-Charles, à Orléans. L’adolescente a ainsi totalement rempli les critères pour incarner Jeanne d’Arc lors des 587e fêtes du nom, des critères rappelés ce lundi 25 janvier par Marie-Christine Bordat-Chantegrelet, la présidente de l’association  Orléans-Jeanne d’Arc. « Il faut que la jeune fille soit âgée de 16 ou 17 ans ; qu’elle ait vécu au moins dix ans à Orléans ou dans son agglomération ; qu’elle soit baptisée et qu’elle ait un vraie démarche de foi et de spiritualité ; et enfin qu’elle donne de son temps bénévolement pour une bonne cause ». (...)

MODE. Impossible d'y échapper. Chacun veut sa photo « privée » avec Audrey Pulvar. Sourire toutes dents dehors, les enfants dans les bras ou pas, le mari en arrière-plan ou pas, il faut absolument immortaliser le moment. Alors, de bonne grâce, avec un sourire jamais pris en défaut, Audrey Pulvar s'est prêtée au jeu des selfies durant tout le parcours johannique, faisant constamment l'essuie-glace entre la droite et la gauche de la chaussée, sollicitée à chaque pas ou presque pour une petite séance de photo familiale. Une patience à toute épreuve. (...)

UNITÉ. En montant sur l'estrade placée dans l'ombre de la cathédrale, ce vendredi 8 mai, Audrey Pulvar a d'abord confié, spontanément, être « très impressionnée » devant tant de visages tournés vers elle, elle, la journaliste de télévision qui « d'habitude ne les voit pas » ces visages, même si elle s'adresse à « des millions » de téléspectateurs dans les émissions qu'elle anime. Pas de caméras là, mais des milliers d'Orléanais en chair et en os, fidèles à ces festivités séculaires pour lesquelles ils ont, semble-t-il, une curiosité toujours renouvelée. (...)

DANCE FLOOR - Juste après le Son et Lumière de la Cathédrale Sainte-Croix, le Set Electro devrait, ce 7 mai au soir, encore électriser plusieurs dizaines de milliers de jeunes mais cette fois sur le parvis du théâtre d'Orléans et avec un format entièrement renouvelé. Les DJ's ont été reçus, sans pression, autour de Jean-Pierre Gabelle, élu en charge des fêtes johanniques.

Ines Canut (Photo : apostrophe45)

HÉRITAGE. Si la jeune lycéenne a fait acte de candidature pour endosser la cotte de maille de Jeanne, ce n'est pas seulement guidée par sa foi et par les valeurs qu'elle discerne dans le parcours légendaire de la Pucelle d'Orléans. Inès Canut trouve des ressources ailleurs, dans le deuil de son père, décédé il y a quatre seulement alors qu'elle n'avait donc que 13 ans. Une disparition qui l'a conduite à accepter l'invitation de la Fédération des associations de conjoints survivants et parents d'orphelins (Favec), pour apporter, auprès de parents, des clés, des pistes, afin qu'ils puissent mieux communiquer avec  leurs enfants après le décès de leur conjoint. (...)

Olivier Bouzy

EXPERTISE - À l'occasion des 586èmes fêtes johanniques, qui seront célébrées du 29 avril au 10 mai à Orléans, la voix d'Olivier Bouzy compte triple, en sa qualité de spécialiste de Jeanne d'Arc, Olivier Bouzy. Docteur en histoire, il est également directeur adjoint du Centre Jeanne d'Arc depuis 1988. Chargé de cours à l'Université d'Orléans, il a été conseiller historique de Luc Besson pour son film sur Jeanne d'Arc en 1999. Il est, enfin, l'auteur de Jeanne d'Arc, mythes et réalités (1999) et de La Révolte des nobles du Berry contre Louis XI. Les figures politiques, religieuses et militaires collent au personnage de Jeanne d'Arc avec plus ou moins de force selon les périodes de l'histoire. Alors, en 2015, dans un contexte troublé, que représente-t-elle vraiment ? 

Pages

À L'AFFICHE

Communication. 

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg