Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 23 Avril 2018, 09h58

Environnement

APPEL À L'AIDE - Hugues Saury, président du console départemental du Loiret, a adressé un courrier, ce vendredi 3 juin, au ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, réclamant un entretien urgent, afin d’envisager la reconstruction du territoire du Loiret, durement touché par des inondations « d'une ampleur inégalée depuis un siècle » (...)

AQUATAXE. Si un seul élu en France s'est inquiété d'un projet de loi qui fait obligation aux communes de prendre en charge l'entretien des digues qui sont sur leur territoire communal, c'est bien le député (LR) Serge Grouard, ancien maire d'Orléans. Peut-être est-ce tout simplement parce qu'il est le seul, en sa qualité de parlementaire, à en connaître l'existence. apostrophe45 avait révélé ce projet de loi ainsi que l'amendement du député-maire (UMP) d'Orléans pour y faire barrage. En vain. 

«Trente ans après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, des millions de personnes vivent encore dans des zones dangereuses pour leur santé et presque tout le territoire européen est marqué par une présence significative de radio-nucléides dans la nature. La centrale endommagée n’est pas définitivement mise en sécurité et ne le sera probablement pas avant plusieurs siècles. Ces constats inquiétants se sont malheureusement reproduit lors de l’accident de Fukushima. Pourtant, la prise de risque s’accentue en France sans pour autant répondre correctement aux besoins de la population...

AFFLIGEANT - Didier Verchere est « un citoyen qui en a marre ». Las d'observer sa Loire transformée chaque jour en « dépotoir à ciel ouvert ». Au-delà d'un simple coup de gueule, cet amoureux du fleuve royal a surtout décidé d'agir et de sensibiliser, ou plutôt réveiller les pouvoirs publics sur « cette catastrophe » écologique. « À quand la Cop 45 ? », grince des dents Didier Verchere, après avoir écrit au député-maire d'Orléans, Olivier Carré (Les Rép), et fait copie à Charles-Éric Lemaignen, président (Les Rép) de l'AgglO d'Orléans-Val de Loire, la bien nommée. Pour l'heure, « c'est resté lettre morte », précise-t-il. Je me fous que ce soit de droite ou de gauche, il faut que ça bouge. »

TRIBUNE. « Ces jours-ci, Paris se relève d'un drame terrible tandis que la guerre et le fanatisme sévissent toujours dans de nombreuses régions du monde. C'est désormais notre première préoccupation. Néanmoins, cette situation ne peut faire oublier les difficultés économiques et sociales qui font également partie de nos préoccupations, en particulier le poids du chômage en France. Dans ce contexte, peut-on sincèrement présenter les enjeux climatiques comme prioritaires à très court terme ? (...)

ENVIRONNEMENT. Un vent de COP21 souffle sur la mairie d’Orléans. Certes, comme l’a rappelé ce vendredi matin en conférence de presse Olivier Carré, député-maire (LR) de la ville, la municipalité n’a pas attendu la tenue de ce sommet mondial sur les changements climatiques, pour s’emparer, à l’échelle locale, de ces sujets environnementaux. Pour autant, l’imminence de la conférence internationale invite la ville à faire le bilan de son action menée localement pour lutter contre le dérèglement climatique. Un bilan qu’elle exposera même à Paris durant la COP21 puisque le 10 décembre, au Bourget le matin, puis au Grand-Palais, l’après-midi, des élus locaux et des représentants du monde associatif orléanais présenteront les leviers actionnés (...)

DÉVELOPPEMENT - L'hydrolienne fluviale, implantée dans la Loire à Orléans, a été raccordée fin septembre au réseau électrique français, après un test grandeur nature de dix mois.

RISQUES ET PERILS. Combien sont-ils d’Orléanais à observer actuellement la Loire et, en repensant aux images de paysages dévastés de la Côte d’Azur qui passent en boucle sur les chaînes de télévision, à se demander si le fleuve royal pourrait leur faire ce même déshonneur un jour ?  Avec les fortes des pluies de ce derniers jours, la question prend d’autant plus d’acuité. L’on sait, évidemment, qu’au-delà des trois grandes crues de 1846, 1856 et 1866, la Loire a été débordante et impétueuse à Orléans, et ce, au XVIe siècle déjà.  (...)

Dans cet entretien accordé à apostrophe45, Guy Janvrot, président de France Nature Environnement en région Centre-Val de Loire, estime que seule la pression des citoyens et des entreprises est à même de décider les élus à prendre des décisions courageuses. Elles sont pourtant essentielles, selon lui, pour la survie de l’humanité confrontée, dans un avenir proche, à un réchauffement climatique aux conséquences dramatiques et à la surpopulation. (...)

ÉCOLOGIE - Après des propos ambigus la veille, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a dû, ce mercredi, réaffirmer la position du gouvernement sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (en Alsace). Mardi 8 septembre, la ministre de l'Écologie avait affirmé que la doyenne des centrales françaises ne fermerait pas avant 2018, suscitant la colère des ONG qui avaient dénoncé une remise en cause de la promesse de campagne de François Hollande de fermer la centrale d'ici à 2017. Un engagement qui n'est certainement pas de nature à contenter, voire rassurer Charles Fournier, tête de liste EELV aux régionales en Centre-Val de Loire (...)

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg