Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 24 Janvier 2018, 02h38

Environnement

ALARMANT - L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) tire la sonnette d'alarme au point de sensibiliser la presse locale sur « l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en 2015 dans la région Centre». La division d’Orléans de l’ASN entend d'ailleurs présenter les résultats de ses 136 inspections dans le domaine de la sûreté nucléaire et de la radioprotection. Ce jeudi 23 juin, l'ASN informe même que...

OR NOIR - C'est une consultation du public plutôt inhabituel qui s'ouvre à partir de ce vendredi 17 juin jusqu'au 17 juillet à la mairie de Saint-Jean-de-Braye et de Semoy. En effet, pour ceux qui l'ignoreraient, du pétrole transite par ces deux communes. La société Dépôts de Pétrole d’Orléans (DPO) dispose à Saint-Jean-de-Braye d’un dépôt pétrolier d’une capacité de stockage de 100.000 m3, approvisionnée par pipe-line et par route. Et environ 1,4 millions de m3 de carburants transitent chaque année par le site de Saint-Jean-de-Braye où treize salariés sont employés (...)

AUTOROUTE A10 - Cette fois, c'est au tour de Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, de répondre au courrier que lui avait adressé le sénateur socialiste Jean-Pierre Sueur réclamant, lui aussi, « un retour d'expérience précis et rapide sur le déroulé des événements » sur l'autoroute A10...

ELLES AUSSI - Les 35 autres communes du Loiret ayant demandé la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle de leur territoire pour les dommages causés par les inondations et coulées de boues du 28 mai 2016 au 5 juin 2016 ont finalement obtenu satisfaction par arrêté du 15 juin 2016, paru au journal officiel du 16 juin 2016.

RETEX - Le Premier ministre Manuel Valls a reconnu, ce jeudi, que «quelque chose n'a(vait) pas fonctionné» sur l'autoroute A10, lors des inondations qui ont touché le Centre-Val de Loire, et le Loiret en particulier. «Disons-le, s'il y a quelque chose qui n'a pas fonctionné dans ce moment de crise, c'est ce qui s'est passé sur l'A10».  

Comme l'avait déjà indiqué le préfet du Loiret, Nacer Meddah, Valls a, à son tour, déclaré qu' «un retour d'expérience» va être établi «avec l'ensemble des gestionnaires d'infrastructures, afin d'analyser ce qui n'a pas fonctionné correctement» sur cette autoroute gérée par la société Cofiroute (groupe Vinci), et ailleurs sur les réseaux de transports. Quant à l'état des canaux, dont l'un a cédé à Montargis dans le Loiret provoquant des inondations importante du centre-ville, un autre «retour d'expérience» sera réalisé, a-t-il annoncé, lundi dernier à Montargis. 

À lire aussi : 

Cofiroute vertement critiquée par les naufragés de l'A10.

 

FM avec AFP

ÉVACUATION - Après les intempéries exceptionnelles qui ont touché le département du Loiret, entraînant la fermeture de l’autoroute A10 au nord d’Orléans, les 200 véhicules immobilisés ont tous été évacués entre les zones inondées ont été évacués par 25 dépanneuses entre dimanche matin et la nuit de dimanche à lundi. Cependant, l'A10 reste inondée au nord d'Orléans (...)

LE JOUR D'APRÈS - Le retour à la normale risque de « prendre du temps » et « il y a urgence à venir en aide à ceux qui ont tout perdu », a déclaré, lundi matin, Manuel Valls en visite à Montargis, après une réunion à Beauvau des ministres concernés par la crise des inondations, dont le ministre de l'Intérieur, Bernard cazeneuve, qui l'accompagnait. C'est donc dans l'urgence que s'est organisé ce déplacement, au lendemain des inondations qui ont très durement touché l'est du Loiret (...)

LE POINT SUR LA SITUATION - Le point sur la situation dimanche en fin d'après-midi, le département du Loiret est classé en « vigilance jaune, pluie, inondations jusqu'à nouvel ordre », indique la préfecture du Loiret. Trois tronçons sont en « vigilance vert » : le tronçon Loing Amont-Ouanne, la Loire giennoise et la Loire orléanaise ; enfin, le tronçon Loing Aval est maintenu en vigilance « orange »...

CHANTIER - Après les intempéries exceptionnelles qui ont touché le département du Loiret, entraînant la coupure d’une vingtaine de routes et de l’autoroute A10 au nord d’Orléans, dans les deux sens de circulation, la mobilisation se poursuit. En début de samedi après-midi, la jonction A71/A10 est rétablie au sud d’Orléans. Grâce à l’ensemble des actions mises en œuvre, des bretelles d’échangeurs sont rouvertes depuis 14 heures (...)

BONNE SURPRISE - Jusqu'à présent, il a surtout été question du Loing, cet affluent de la Seine qui a inondé une bonne partie du Montargois. L'Ouanne également, cet affluent du Loing,  est également sorti de l'anonymat. Aujourd'hui, c'est le Cher qui est source d'inquiétude, alors que la Loire, certes haute, n'a pas susciter de difficultés majeures. Surprenant, non ? Usurperait-elle alors sa réputation de fleuve sauvage, capricieux, voire imprévisible. Encore que sur ce dernier point, le député-maire Olivier Carré, expliquait que les prévisions de crue sur la Loire pouvaient se calculer 72 heures auparavant. Pour comprendre les raisons pour lesquelles le fleuve royal, « au débit important » mais pas n'a pas démesuré, n'est pas, contre toute attente, sorti de son lit, apostrophe45 a interrogé Natacha Billet, ingénieur et directrice du service de prévention des risques à la mairie.

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg