Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Février 2018, 16h11

Emploi

Sujets relatifs à l'emploi

RECHUTE. Mauvaise nouvelle en cette fin du mois d’août. Les chiffres du chômage révélés ce mercredi 24 août par la préfecture témoignent d’une hausse du nombre de demandeurs d’emploi de 1,4% à la fin du mois de juillet par rapport au mois de juin. Le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi – catégorie A - s'établit  ainsi à 37.350. Ce nombre progresse donc de 1,4 % sur un mois, de 1,3 % sur trois mois (soit +480 personnes) et de 2,0 % sur un an.

YOYO - Malgré une baisse en mai, les chiffres pour le mois de juin sont à nouveau mauvais, a annoncé le ministère du Travail mardi 26 juillet. Pôle Emploi a donc enregistré une augmentation de 0,2% (+5.400) du nombre de demandeurs d'emploi en France métropolitaine catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité mais tenus de rechercher un emploi. Ce qui élève leur nombre à 3.525.700 (...)

DEMI-TEINTE - Le recul du chômage n’aura finalement pas duré bien longtemps. Deux mois tout au plus. Fin mai 2016, dans le Loiret, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 36.980. Ce nombre augmente de 0,3% sur un mois (soit +110 personnes), diminue de 2,1 % sur trois mois et progresse de 0,3% sur un an (...)

À CONTRE-COURANT - Fin avril 2016, en Centre-Val de Loire, le nombre de demandeurs d'emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 131.780. Ce nombre augmente de 0,1 % sur un mois (soit +110 personnes), recule de 0,5 % sur trois mois mais progresse de 0,3 % sur un an...

CHUTE LIBRE - C'est le nouveau mantra, « ça va mieux ! » À la fin mars 2016, en Centre-Val de Loire, le nombre de demandeurs d'emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (en catégorie A) s'établit à 131.670. Ce nombre diminue de 2,9 % sur un mois (soit -3.910 personnes), de 0,8 % sur trois mois et progresse de 0,6 % sur un an. 

CHUTE LIBRE - Et ça redescend ! Fin février 2016, la situation est mauvaise sur le plan de l'emploi, ou plutôt du chômage. Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A dans le Loiret s'établit à 37.770 soit une augmentation de 2,3% sur un mois (+860 personnes), de 2,2% sur trois mois et de 4% sur un an.

PROPOSITION. La loi Travail portée par Myriam El Khomeri, même amendée, ne contient pas cette mesure. Alors, « pour faire vivre le débat », comme il le souligne mi-provocateur, mi-amusé compte tenu du contexte social, Jean-Patrick Gille, député socialiste d’Indre-et-Loire et vice-président de la région Centre Val de Loire, propose d’instaurer une taxe de 10 ou 15 euros sur toutes les fins de contrat, quelle que soit leur durée, CDI compris. « Mon idée est de dire : comment peut-on faire pour mettre un peu de viscosité dans les contrats de travail afin d’éviter la multiplication des CDD très courts. On a un problème là-dessus », explique Jean-Patrick Gille. Selon lui, la surtaxation des (...)

TRAVAIL - Depuis 2014, Philippe Leloup a la lourde charge de l'emploi à l'agglomération d'Orléans. Il revient dans cette interview fleuve sur la situation de l'emploi sur le territoire orléanais et aborde les perspectives de développement et d'attractivité de l'agglomération.

apostrophe45. Le Conseil régional connaît, aujourd'hui, un renforcement de ses compétences économiques, notamment en matière d'emploi, de formation et d'apprentissage. Dès lors, qu'est-ce qu'une agglomération comme celle d'Orléans peut faire concrètement pour favoriser le retour à l'emploi sur son territoire ?
Philippe Leloup. Il y a une chose fondamentale à savoir, c'est que les systèmes que met en place  l'AgglO par rapport à l'emploi ne nous mettent malheureusement pas à la place du chef d'entreprise. Nous n'avons aucun pouvoir de décision auprès des chefs d'entreprises pour leur dire, il faut embaucher. Nous avons actuellement des chefs d'entreprises qui n'ont pas les moyens d'embaucher (...°

DENTS DE SCIE - Après un mois de décembre noir sur le front du chômage,l a courbe des demandeurs d'emploi en France est repartie à la baisse au mois de janvier 2016, année décisive pour François Hollande qui a indexé sa candidature en 2017 à une inversion durable de la courbe du chômage. Le Loiret est aussi le département où le chômage est le plus élevé des six départements de la région Centre-Val de Loire...

INTERVIEW - Le Premier ministre, Manuel Valls, a assuré aux présidents de régions que la collectivité aura un rôle de plus en plus important dans le domaine de la formation des chômeurs. Afin de lutter contre le chômage, l’Etat serait même tout disposé à  leur céder le pilotage « des pôles de compétitivité » et donc à remettre une couche supplémentaire de décentralisation. C'est, en substance, le fond des discussions de cette journée de mardi à Matignon, puis à l'Élysée, entre le chef de l'État, son Premier ministre et la quinzaine de nouveaux présidents de région (Dom-Tom compris), dont François Bonneau pour le Centre-Val de Loire. Les deux parties ont convenu d’un nouveau rendez-vous dans quinze jours, cette fois chez la ministre du Travail, Myriam El Khomri et en présence des partenaires sociaux. D’ici à la mi-mars, ces séances doivent déboucher sur une plate-forme commune d’action. Ce donnant-donnant entre l’Etat et les régions concerne d’abord le plan d’urgence de 500.000 formations et de 1 milliard d’euros pour les chômeurs voulu par François Hollande...

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg