Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Février 2018, 13h44

Economie

CHIFFRES. Dans le Loiret, les chiffres du chômage se succèdent et ne sont pas meilleurs. Communiqués ce lundi 27 janvier par la préfecture du Loiret, ils témoignent d'une nouvelle augmentation : à la fin du mois de décembre, 34.035 personnes étaient ainsi inscrites à Pôle emploi (en catégorie A), ce qui représente une hausse de +0,9%.

REPRENEUR - FagorBrandt, filiale française  du groupe espagnol Fagor, pourrait être reprise par le groupe algérien Cevital. Le même conglomérat qui a bien failli racheter le volailler Doux. Explications.

PRUDENCE - Rencontre avec Thierry Léonard, le directeur général de FagorBrandt, qui préfère rester prudent sur la date de reprise totale de l'entreprise, à un mois justement de connaître l'offre des repreneurs potentiels. Le groupe d’électroménager FagorBrandt en redressement judiciaire, 1.800 salariés, a pu redémarrer partiellement, cette semaine, sur certaines chaîne de production uniquement, grâce à « un effort des banques créancières, de l'administrateur judiciaire » et à un prêt de l’Etat de 10 millions d’euros.

PRUDENCE - L'AgglO achève, ce mardi 17 décembre, son programme d'investissement 2008-2014 d'un montant de 44 millions d'euros, dont 10 consacrés au développement économique et à l'emploi. Et ce, sur un budget global de 365 millions d'euros. Mais « Pour la première fois », indique Michel Martin, vice-président en charge des finances, les recettes prévues en 2014 sont « en baisse ».

CONFIANCE - L’agence américaine Standard&Poor’s, après un nouvel examen de la situation financière de la région Centre, a confirmé, début décembre, la note « AA stable » attribuée le 18 juin dernier. Le qualificatif qui s'accompagne du double A permet d'établir une perspective. Cette note est la meilleure qu'une collectivité puisse obtenir. « Cette stratégie associant gestion rigoureuse des finances régionales et ambition pour notre territoire et ses habitants est aujourd'hui validée sans ambiguïté par le maintien de la notation obtenue en juin 2013 », poursuit-on, non sans un élan d'optimisme, voire de volontarisme aussi. « On ne se laisse pas aller au pessimisme, il faut envoyer des messages qui sont des messages de réussite à nos concitoyens (…) », indique François Bonneau. Comme cette note en témoigne.

TRAVAIL - Un an d'emplois d'Avenir en région Centre représente 3.153 jeunes peu ou pas qualifiés recrutés. L'objectif est de leur offrir une formation qualitative sur trois ans. « L'emploi d'Avenir n'est pas un emploi occupationnel , souligne le préfet de la région Centre, c'est un vrai job qui débouche sur une formation sur trois ans. » En effet, ce que l'on appelle aussi les emplois aidés permettent à des jeunes de stabiliser leur situation professionnelle, puisque, « rappelons-le, 63% d'entre eux ont été recrutés pour un CDI ou un contrat de 3 ans. Dans le secteur marchand, le taux de CDI atteint même 73%. »

ENTREPRISE - Benoît Hamon, ministre délégué en charge de l'Économie sociale et solidaire (ESS), a visité ce lundi la Scop TPC 45 à Saint-Jean-de-Braye, spécialisée dans le conditionnement. Un bel exemple d'Économie sociale et solidaire qui « est une des grandes leçons de la crise », selon le ministre.

RÉFLEXION - La mairie d'Orléans, par le biais de son adjoint au commerce, pourrait revoir sa proposition de subvention auprès de Thierry Morin, patron du Grand Martroi, en difficulté après les 15 mois de travaux liés à la rénovation de la place du Martroi

VISITE - Benoît Hamon se déplacera dans le Loiret, lundi 2 décembre, dans le cadre de la clôture du mois de l'économie et solidaire.  Il se rendra notamment à Saint-Jean-de-Braye, ville de David Thiberge (PS), où il visitera la SCOP TPC 45, ses ateliers de conditionnement, sa zone de stockage et de montage, etc. 

BILAN - Les Librairies Chapitre vont se déclarer en cessation de paiement, lundi 2 décembre, devant le tribunal de commerce de Paris, a annoncé, jeudi 28 novembre, la direction. Seules quatre librairies ont depuis été cédées (deux à Toulouse, une à Mont-Saint-Aignan, près de Rouen, et une à Dax). Les autres seront mises en liquidation judiciaire si aucune vente n'est conclue d'ici le début de l'été prochain.

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg