Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 22 Août 2018, 07h32

Economie

RÉFÉRENCE - L’agence Fitch Ratings, une agence de notation internationale, a attribué, le 1er avril 2016, la note de référence « AA » à la Région Centre-Val de Loire. Cette note est assortie d’une perspective « stable» pour les finances régionales. Sa rivale, Standards & Poor, avait décerné un « AA perspective négative » le 25 juin 2015. 

La note attribuée reflète les « performances budgétaires solides de la région Centre-Val de Loire », « son faible endettement », « sa gestion prudente » et « son profil socio-économique favorable », selon la même agence. 

Fitch Ratings justifie ces éléments de notation, prenant en compte la baisse de la dotation de l’Etat, par « un endettement faible comparé aux autres régions françaises (81% des recettes réelles de fonctionnement -RRF- en 2015) » ; « un tissu socio-économique équilibré, reposant sur une base industrielle résiliente (industrie des cosmétiques et pharmaceutiques), et des secteurs agricole et touristique importants. » 

Dans le contexte économique et financier actuel, l’objectif, pour la Région Centre-Val de Loire, «reste double» : «Il s’agit de maintenir, avec vigilance, ses grands équilibres financiers tout en dynamisant plus encore ses interventions à travers une action dans laquelle chaque euro est utilement dépensé au service des habitants de la Région Centre.»

Pour mémoire, la qualité de la notation de la Région Centre-Val de Loire permet notamment l’émission de billet de trésorerie à un coût extrêmement compétitif.

INDUSTRIE. Le premier chapitre des états généraux du développement économique et de l’emploi en région Centre-Val de Loire s’est ouvert ce lundi 29 mars, au parc des expos d’Orléans, sur le thème de l’industrie. Cinq autres suivront sur d’autres thématiques jusqu’au 11 mai. Pour l’exécutif régional, emmené par le socialiste François Bonneau, l’enjeu est de toute première importance puisque la loi NOTRe confère aux régions françaises la responsabilité du développement économique de son territoire, laquelle était jusqu’alors à dimension départementale et intercommunale pour l’essentiel. « On voulait cette politique-là, on l’a », sourit François Bonneau. (...)

JOUR J MOINS QUATRE. Mardi 29 mars, à Orléans, dans l’enceinte du parc des expos, seront lancés les états généraux du développement économique en région Centre-Val de Loire sur le thème de l’industrie. Une première journée qui en appellera cinq autres consacrées à d’autres thématiques liées à l’économie régionale et organisées dans chacun des  cinq autres départements de la région :  après l’industrie à Orléans le 29 mars, il sera question du tourisme le 31 mars à Blois, de l’économie sociale et solidaire le 26 avril à Châteauroux, du commerce, de l’artisanat, et du BTP le 28 avril à Chartres, de l’agriculture le 10 mai à Bourges, et enfin, de l’économie numérique le 11 mai à Tours. (...)

JOUR J MOINS QUATRE. Mardi 29 mars, à Orléans, dans l’enceinte du parc des expos, seront lancés les états généraux du développement économique en région Centre-Val de Loire sur le thème de l’industrie. Une première journée qui en appellera cinq autres consacrées à d’autres thématiques liées à l’économie régionale et organisées dans chacun des  cinq autres départements de la région :  après l’industrie à Orléans le 29 mars, il sera question du tourisme le 31 mars à Blois, de l’économie sociale et solidaire le 26 avril à Châteauroux, du commerce, de l’artisanat, et du BTP le 28 avril à Chartres, de l’agriculture le 10 mai à Bourges, et enfin, de l’économie numérique le 11 mai à Tours. (...)

JOUR J MOINS QUATRE. Mardi 29 mars, à Orléans, dans l’enceinte du parc des expos, seront lancés les états généraux du développement économique en région Centre-Val de Loire sur le thème de l’industrie. Une première journée qui en appellera cinq autres consacrées à d’autres thématiques liées à l’économie régionale et organisées dans chacun des  cinq autres départements de la région :  après l’industrie à Orléans le 29 mars, il sera question du tourisme le 31 mars à Blois, de l’économie sociale et solidaire le 26 avril à Châteauroux, du commerce, de l’artisanat, et du BTP le 28 avril à Chartres, de l’agriculture le 10 mai à Bourges, et enfin, de l’économie numérique le 11 mai à Tours. (...)

CONTRÔLE. Le sujet des travailleurs détachés est mis sur la table par le groupe Union de la droite et du centre (UDC) au Conseil régional qui souhaite, par la voix de Guillaume Peltier (LR), son président, qu’une charte – non contraignante - soit signée par les entreprises du BTP « pour qu’elles s'engagent à ne pas recourir à des travailleurs détachés sur les chantiers bénéficiant de tout ou partie de financement de la région ». Une manière pour l’élu régional de militer en faveur de la mise en place d’un patriotisme économique à l’échelle régionale, l’un des principaux thèmes de campagne de l’alliance UDI-LR lors de l’élection de décembre dernier. Rappelons qu’un « travailleur détaché » (...)

ÉTOILES - Deret ou «l'esprit d'entreprendre et d'innover». C'est en ces termes que le groupe, créé en 1947 à Saran autour de son activité Transport de marchandises, a su continuellement se diversifier. Fidèle à son slogan, Deret a créé en 1997 la société CAP 117 qui, depuis 20 ans, « construit, acquiert, exploite des établissements et restaurants, et les commercialise, à partir de 1995, sous sa propre enseigne, Caphotel ». Cette dernière née représente tout de même 15% des activités Deret (..)

REFORME. « C’est une loi qui va être morte-née compte du manque de courage politique », regrette Gérard Gautier, président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) du Loiret. Après avoir annoncé, lundi dernier, un report de deux semaines dans la présentation du projet en conseil des ministres afin de permettre de nouvelles négociations avec les syndicats - toutes les centrales ayant décadré (...)

ETAT DES LIEUX. Fin mars, se tiendront les états généraux du développement économique et social en région Centre-Val de Loire, nouvelle compétence de la collectivité régionale depuis la loi NOTRe - Nouvelle organisation territoriale de la République. Six thématiques - tourisme, agriculture, numérique, etc. - seront abordées, tour à tour, dans chacun des six départements de la région par les acteurs de la vie économique locales, qu’ils soient privés comme publics. Et pour préparer ce grand rendez-vous dont les conclusions déboucheront, à la fin de l’année, sur l’élaboration et le (...)

PÉDAGOGIE - Décidément les sols sont glissants en région Centre-Val de Loire pour Michel Sapin. Le ministre des finances est arrivé, ce vendredi matin à la Laiterie de Saint-Denis-de-L'Hôtel avec le bras en écharpe. Après s'être cassé le bras droit cet été suite à une chute dans une station service de la région, il s'est, cette fois, cassé le bras gauche « dans le Berry », a-t-il précisé. Le ministre des finances, qui aspire à rejoindre prochainement le conseil des Sages, a rencontré durant la matinée les dirigeants de cinq entreprises locales (Panibois, Maquet, Elicaum-li, MSL Circuits, la Laiterie de St-Denis-de-L'Hôtel), afin de faire le point  et « d'expliquer »

Pages

À L'AFFICHE

Communication. 

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg