Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 27 Mai 2018, 18h04

Culture

sujets relatifs à la culture

DECAPANT. Jour J moins cinq pour la 6e édition du festival Soirées Performances organisé par la Scène nationale. Cette année, six spectacles décalés, novateurs, créatifs, irrévérencieux et inclassables seront présentés pour dix représentations au théâtre d’Orléans, du mardi 29 mars au samedi 2 avril. (...)

CULTURE. « A la place d’ArchiLab, je vous propose deux Biennales ! » Assurément,  Abdelkader Damani, aurait aussi fait un bon commercial. Chaleureux, disert et enthousiaste, le nouveau directeur du FRAC Centre a présenté, mercredi soir, devant la presse, les élus et le préfet de région, son programme et ses ambitions pour son mandat (2016-2021). (...)

BOMBE - Les graffs de Thoma Vuille, alias M. Chat, ont été récemment dégradés, rue Caban à Orléans. Jointe par apostrophe45, Nathalie Kerrien, adjointe à la Culture à la Ville d'Orléans, a condamné cet acte de vadalisme et les propos injurieux qui recouvrent désormais les œuvres de l'artiste orléanais. La question est de savoir si l'œuvre de M.Chat pourra être sauvée.

apostrophe45. Quelle a été votre première réaction face à ces dégradations sur les œuvres de M.Chat ?
Nathalie Kerrien. J'ai découvert ça (...)

PHENIX. Le chanteur énervant, devenu trop Renard et pas assez Renaud ces dernières années, a annoncé, ce jeudi 10 mars sur son compte Facebook, les dates de sa prochaine tournée hexagonale qui débutera le 1er octobre à Evry pour s’achever le 18 février à Clermont-Ferrand. Le Phénix Tour, nom de baptême de cette tournée de plus de cinquante dates – dont 5, du 11 au 15 octobre, au Zénith de Paris - qui résonne comme une renaissance artistique, fera une halte au Zénith d’Orléans, le 11 janvier 2017. D’ailleurs, c’est bien sous le signe du Phénix que l’artiste place cette tournée aux allures de résurrection : sur l’affiche, il pose torse nu, le regard tourné vers l'horizon, avec un phénix dessiné à hauteur des mains. (...)

BÊTISE - Les graffs de Thoma Vuille, alias M. Chat, ont été récemment dégradés rue Caban à Orléans. À la bombe (de peinture), le sympathique chat a reçu les outrages de quelques pauvres hères, sans doute jaloux de la réussite de l'artiste orléanais. Car il ne fait guère de doute que les « auteurs » connaissent Thoma Vuille, son parcours, ses origines, au regard des injures proférées à son endroit. Les photographies, et notamment l'une d'entre elles, en témoignent : « Même chez toi, t'es pas chez toi » (...)

ACQUISITION - Vendredi soir, la Ville d'Orléans, avec le soutien des Amis des Musées d'Orléans, dévoilait la nouvelle acquisition par le musée des beaux-Arts d'Orléans. Dimanche 28 février 2016, un important tableau du peintre belge Henri Decaisne (1799-1852) a été préempté en vente publique chez Mercier, à Lille, par le musée des Beaux-Arts d’Orléans (...)

PROJET - Amateur inconditionnel de jazz, Bernard Bouret et son association « Jazz avec Babou » lancent un appel « aux généreux donateurs » pour soutenir son projet musical, « Du jazz, sinon rien ! ». À l'instar de nombreuses associations, l'animateur et fin connaisseur en la matière a opté pour la formule de crowfunding - ou financement participatif en bon français -  afin de « continuer à organiser des émissions-concerts avec des artistes reconnus et faire découvrir des jeunes talents de la scène blues et jazz, le tout enregistré et diffusé à la radio (sur les ondes de RCF Loiret et bientôt celles de Radio Active à Amboise), sur le web, le tout enregistré dans le caveau du Club 15 à Orléans», explique-t-il. « La réalité est implacable, si nous voulons rémunérer les musiciens, les techniciens et les frais afférents comme une nuit d'hôtel par exemple, il faut des budgets. Ce mode de financement permettrait de fédérer les amoureux de la musique, les défenseurs de la vie associative, pour poursuivre la découverte de talents sur scène et à la radio. » 

EXPOSITION. Il n’est pas question de madeleine proustienne, mais plutôt de pain d’épices orléanais, celui qui était vendu sur la petite place qui borde la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier, dans le quartier Bourgogne, lorsque Pierre-Marie Buisson était enfant. La familiarité nostalgique qui découle de ce souvenir gourmand agit de telle sorte que l’artiste, né en 1955 à Orléans, se trouve à son aise sous les hautes voûtes en pierres apparentes de la collégiale (...)

OPERA. Le pari était pourtant audacieux mais le succès a été là d’emblée : dix-huit mois seulement après sa création en novembre 2013, la Fabrique Opéra du Val de Loire a rempli à trois reprises le Zénith d’Orléans. Quelque 8.500 personnes ont ainsi assisté au spectacle « Carmen », et parmi elles, très nombreuses sans doute étaient celles qui n’avaient jamais vu un opéra jusqu’alors. Mission remplie donc pour cette association nationale, parrainée notamment part Jacques Attali, (...)

EXPOSITION. L’éclosion artistique de Julie Nicolle est aussi fulgurante que les éclats de couleurs qui éclaboussent ses toiles. Il y a moins de deux ans, l’artiste de 32 ans quittait soudainement Paris, et un emploi dans une multinationale occupé durant huit ans, pour s’installer à Sully-La-Chapelle, en bordure de forêt d’Orléans, et retrouver un rythme de vie plus en adéquation avec ses aspirations profondes. « J’ai mis du temps pour me rendre compte que ce n’était pas ce qu’il me fallait. J’ai atterri comme ça en forêt d’Orléans, dans une ferme où j’avais un endroit où je pouvais m’exprimer », confie la jeune femme avec le sourire. Le temps pris sur la vacuité de la trépidation commerciale, et l’espace reconquis sur l’exiguïté parisienne, ont (...)

Pages

À L'AFFICHE

Communication. 

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg