Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Août 2018, 05h21

Culture

sujets relatifs à la culture

VANDALISME. Les 24 chiens qui dévalent, depuis plus d’une dizaine de jours, le mur d’enceinte de la cathédrale d’Orléans tels des spectres lunaires inquiétants, sont mis à rude épreuve. Alors que la semaine dernière, l’un d’entre eux avait été dérobé, trois autres ont été la cible, en ce début de semaine, d’actes de vandalisme et de tentatives de vol. De quoi justifier, ce lundi 30 mai, un dépôt de plainte, même à regret, de la part de T.Léo, l’artiste tourangeau à l’origine de cette œuvre commandée par la ville d’Orléans. (...)

LIBERTE. La phrase de Jefferson est bien connue : « Chaque homme a deux patries, la sienne et la France ». Si cette citation peut paraître bien flatteuse aujourd’hui dans un contexte de crise migratoire où de nombreuses voix s’élèvent pour regretter le manque de générosité de l’Etat français dans l’accueil des réfugies syriens, elle garde probablement  tout son sens encore quand on considère la langue française comme un refuge, sinon un rempart contre l’oppression. (...)

REPRISE. « Il n’y a pas de fermeture, mais il y aura un repreneur ». Sylvie Champagne, à la tête de la librairie Passion Culture, à Orléans, depuis 2011, ne jette donc pas l’éponge. Néanmoins, en lutte depuis dix-mois avec son bailleur, le groupe IGC Casino, propriétaire de la Halle de la Charpenterie, « pour des loyers astronomiques qui ne sont pas en phase avec une activité de librairie », elle n’a d’autre choix que de tendre la main à un repreneur en dépit (...)

EDITION. A l’origine de cette aventure éditoriale locale, il y a la volonté « de sortir  de l’ombre des auteurs, de s’intéresser aux talents cachés, de participer à la biblio-diversité du paysage régional », énumère Jean-Pierre Delpuech, l’un des co-fondateurs des Editions Infimes, lancées il y a six ans sous la forme d’une association loi 1901. Une maison d’éditions locale, certes, mais aucunement régionaliste dans sa production. Le triumvirat lettré à la tête de l’association – deux agrégés de lettres et un d’histoire, les trois toujours en activité – portent, dans leurs choix éditoriaux, une exigence littéraire et tout autant un attachement viscéral, voire militant, aux valeurs républicaines. Les deux impératifs trouvent matière à expression au sein des quatre collections – Jeunesse, Roman, Histoire, Théâtre – proposées par les éditions Infimes.

RIDEAU. Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître. Ou presque. L’année dernière, après quelques mois seulement d’existence, la Fabrique Opéra Val de Loire était venue à la rencontre du public orléanais pour lui présenter sa Carmen. L’accueil avait été chaleureux et le succès quasi inespéré. (...)

ACQUISITION. La mairie d’Orléans a officiellement fait l’acquisition, ce mardi 26 avril, d’une toile de Julie Nicolle, jeune artiste de 32 ans au parcours atypique, (...)

FRANCOPHONIE. La première édition des Voix d’Orléans est dans les cartons pour une livraison aux Orléanais prévue les 20 et 21 mai prochain. Sur le contenu de l’événement, l’on sait que des grandes voix de la francophonie viendront débattre à Orléans des valeurs universelles de l’humanisme et témoigner de la lutte permanente que cette adhésion, sous forme de revendication primordiale, engendre parfois dans leur quotidien.

FESTIVAL - Le changement dans la continuité : tel pourrait être le slogan de la première édition de « Jazz or Jazz », l’événement musical proposé par la Scène nationale qui s'ouvre ce mercredi 13 avril au théâtre d'Orléans et qui reprend le flambeau d’Orléans Jazz, le festival bien connu des Orléanais dont la mairie d’Orléans ne souhaitait plus assurer la pérennité pour des raisons budgétaires.(...) 

C'EST PARTI. C’est le grand jour pour Boris Vedel, 37 printemps seulement, nommé directeur du Printemps de Bourges depuis le 1er juillet dernier. Un festival de musiques actuelles qui soufflera ses 40 bougies lors de cette nouvelle édition 2016 dont la programmation donne une bonne idée de la place prise par ce festival sur la scène musicale européenne depuis quatre décennies. L’ouverture du festival sera ainsi assurée par Mika, Marina Kaye et L.E.J. Rien de moins. Et, durant six jours, les grands noms actuels rock, rap, r’n’b’, folk ou afro, de la scène nationale et internationale, feront vivre les différents scènes du Printemps de Bourges. (...)

CRÉATION - Les costumes de scène des solistes, choristes et chœur d'enfants ont été créés par les élèves des filières «métiers de la mode» et «vêtements flous» du lycée Gauguin à La Source, encadrés par leurs professeurs. Vendredi, avait lieu la remise officielle des costumes du spectacle « La Flûte Enchantée » de la Fabrique Opéra Val de Loire (les 20, 30 avril et 1er mai au Zénith d'Orléans) en présence de Clément Jourbert, directeur artistique, et de Jean-Claude Cotillard, metteur en scène. Rencontres.

apostrophe45. À cette occasion de la remise officielle des costumes du spectacle « La Flûte Enchantée », êtes-vous un directeur artistique heureux ?
Clément Joubert (directeur artistique). Heureux, oui, comme l'année dernière et sans doute comme l'année prochaine car le projet va perdurer. C'est le but du jeu. Quand je viens dans le lycée et que je rencontre les élèves, je fais désormais partie de leur vie. Je ne suis plus seulement un vieux chef d'orchestre ringard qui raconte des sornettes, je parle librement avec eux sur des sujets tels que l'opéra ou la culture. Ça fait aujourd'hui pleinement partie de leur langage. Et ça, c'est déjà une réussite.

Pages

À L'AFFICHE

Communication. 

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg