Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 17 Novembre 2018, 01h53

Culture

sujets relatifs à la culture

ET DE DEUX - La deuxième édition de Jazz or Jazz à Orléans poursuit sa mue « car un festival, c'est fragile, ça a besoin de se réinventer (…) Déjà, attendons de voir le résultat que nous aurons cette année et j'espère que ce rendez-vous sera pérenne. En tout cas, notre envie est que le jazz ne s'arrête jamais à Orléans », confie Stéphane Kochoyan, conseiller artistique, qui voit en ce nouvel opus « une ouverture ensoleillée »...

HYMNE À LA JOIE - Rares sont les artistes qui utilisent la couleur rose, associée dans l’imaginaire à la légèreté, à la frivolité, à l’érotisme, à l’amour aussi donc à Cupidon, mais en même temps, à l’enfance, à des rêveries de princesses, et à un état d’innocence enfantine en tous les cas. Jacques Vimard, peintre installé en Normandie dans le pays d’Auge, propose à la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier son « voyage vers Cythère », avec pour embarcation la couleur rose (...)

CRESCENDO - Entretien avec Clément Joubert, directeur artistique et chef d’orchestre de l’association La Fabrique Opéra Val de Loire qui présentera les quatre actes de l'opéra de Giuseppe Verdi, Aïda, au Zénith d'Orléans, les 17,18 et 19 mars 2017. Association loi 1901, La Fabrique Opéra Val de Loire a pour objectif de faciliter l’accès à l’art lyrique à de nouveaux publics. Pour la troisième année consécutive, c'est à un chantier gigantesque auquel s'est attaqué le chef orléanais avec le précieux concours de son armée d'apprentis sans qui le succès ne pourrait être au rendez-vous. car le pari est osé : « Notre but est de réunir au Zénith ceux qui n'aiment pas le Zénith et réunir tous ceux qui n'aiment pas l'opéra. » Fort des deux premiers succès - Carmen et La Flûte Enchantée -, Clément Joubert entend bien jouer sur la gamme des émotions pour montrer que l'opéra, lorsqu'il est vécu pleinement, s'adresse à tous. Et démontrer qu'artistes et (futurs) artisans sont sur un pied d'égalité. Rencontre...

MÉMOIRE - Au programme toujours riche du Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv s’ajoute, cette année, la commémoration du 75e anniversaire de la Rafle du Vel d’Hiv. Une commémoration d’autant plus importante que les témoignages des rescapés se font évidemment moins nombreux année après année, ce qui donne toute son acuité à l’interrogation de Simone Veil sur la transmission de cette mémoire une fois les derniers témoins disparus. « Le Cercil a décidé de commémorer avec force cet anniversaire, c’est notre devoir de rappeler les événements qui ont conduit à la Shoah, et de rappeler également la complicité du régime de Vichy dans l’exécution de cette décision », a souligné Hélène-Mouchard Zay, présidente du Cercil. Dans la programmation trimestrielle du Cercil, entre janvier et mars, Joseph Weismann, dont l’histoire a inspiré la cinéaste Roselyne Bosch pour son film La Rafle (2010), viendra témoigner le mardi 18 février (18 heures), de la Rafle dont il fut victime avec ses parents et ses sœurs et également de son évasion du camp de Beaune-la-Rolande qui lui sauva la vie. (...)

HOMMAGE - Géraldi Leroy, le grand spécialiste de Charles-Péguy, est décédé. Ancien directeur du centre Charles-Péguy, à Orléans, Géraldi Leroy, professeur émérite de littérature moderne et contemporaine à l'Université d'Orléans, faisait partie du cénacle des quelques rares chercheurs dont les écrits sur l'auteur de Notre Jeunesse font autorité. apostrophe45 vous livre en intégralité l'interview de Géraldi Leroy réalisée lors de la sortie de son livre en 2014.

ARCHITECTURE - En octobre 2017, le FRAC Centre-Val de Loire, à Orléans, inaugurera « La Biennale d'Architecture » dont le titre évocateur invite à « Marcher dans le rêve d'un autre ». Sans jamais parler de rupture avec « ArchiLab », le directeur du FRAC Abdelkader Damani préfère parler de « réécriture, de redéfinition, de réactualisation » du travail de fond(s) effectué par son prédécesseur, Marie-Ange Boyer...

POUVOIR DE CONVICTION - Prenant appui sur l’héritage d’ArchiLab et de ses huit éditions « qui ont été une grande réussite », le nouveau directeur du FRAC a souhaité apporter « son identité » à la programmation de la biennale d'architecture, « réécrite, redéfinie, réactualisée », et qui se déroulera à compter d'octobre 2017. Il a toutefois fallu toute la conviction d'Abdelkader Damani pour parvenir à « fédérer les énergies » et à réunir autour d'une même table et a fortiori d'un même projet les décideurs politiques locaux...

MEMOIRE - A partir du samedi 5 novembre, débute à Orléans la commémoration des 500 ans de la Réforme initiée par Martin Luther. Pendant un an, lectures de textes, expositions, conférences concerts, etc. vont se succéder dans différents lieux de la ville dans un esprit œcuménique et ouvert sur la cité. Agnès Lefranc, pasteur de l’église protestante unie à Orléans présente et décrypte les ambitions et les enjeux de cette commémoration qui vise, notamment, à resserrer les liens entre chrétiens.

LECTURE - Il ne pouvait pas échapper à un lecteur comme Jean-Pierre Sueur, contemplateur averti et exigeant des beautés du département, que l’abbaye de Saint-Benoit-sur-Loire figurait le décor et figeait le souvenir de François Mitterrand dans un grand nombre de lettres écrites à Anne Pingeot, et dont le recueil vient de paraître chez Gallimard. Au total, soixante-cinq lettres évoquent ainsi Saint-Benoît-sur-Loire et son abbaye, selon le décompte fait par le sénateur socialiste.  « Je ne connais pas d'œuvre dans notre littérature -si l'on excepte celle de Max Jacob - au sein de laquelle  Saint-Benoît et son abbaye sont aussi présents », écrit ainsi Jean-Pierre Sueur dans une note littéraire qui fait état de sa lecture des Lettres à Anne.

A l'ENCAN - Après sa fermeture en avril dernier,  qui a autant surpris qu’attristé les amateurs de photographies animalières, la Galerie du Lion propose aux enchères 86 clichés qui appartiennent à son fond photographique. Une vente ouverte à tous qui aura lieu au sein de la galerie le 27 octobre à partir de 19 heures. 

Pages

À L'AFFICHE

Communication. 

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg