Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Octobre 2017, 14h34

Culture

sujets relatifs à la culture

INAUGURATION. Abdelkader Damani, le directeur du FRAC Centre depuis deux petites années, avait prévenu : « À la place d’ArchiLab, je vous propose deux Biennales ! ». Exit donc ArchiLab, et place à deux Biennales, l’une dédiée à l’architecture les années impaires, l’autre à l’art contemporain les années paires. Et pour le nom de baptême, le directeur du FRAC a opté pour l’efficacité : La Biennale de l’architecture et La Biennale de l’art. « Pourquoi la France n’aurait pas une Biennale de l’architecture ? Nous avons une légitimité à l’organiser ici avec une collection qui est la troisième la plus importante au monde après le MoMA et le Centre Pompidou », avait souligné Abdelkader Damani, il y a quelques mois.  

OSCAR - Le film de Robin Campillo, « 120 battements par minute », pour partie tournée à Orléans, a été désigné candidat de la France pour concourir à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Le Grand Prix du dernier festival de Cannes a été préféré au Redoutable de Michel Hazanavicius et à Barbara de Mathieu Amalric. Ons e souvient déjà que « 120 battements par minute » avait frôlé la Palme d’Or à Cannes en mai dernier. Mais attention, rien n’est encore joué. En effet, pour décrocher une nomination le 23 janvier, le plus dur reste encore à faire : passer l'étape redoutable des présélections. L'académie des Oscars reçoit plus de 80 candidatures du monde entier. Ce qui avait souri l’an passé à « Elle » de Paul Verhoeven, tandis qu’Isabelle Huppert avait été nommée dans la catégorie « meilleure actrice »...

NOUVEAU CHAPITRE - La question avait fait débat : fallait-il rendre gratuit l’abonnement aux médiathèques d’Orléans ? Un an après la mise en place de cette gratuité, la mairie d’Orléans a communiqué sur le bilan enregistré depuis un an, en terme d’abonnements et de nouveaux lecteurs principalement et arrive à la conclusion que « les coûts d’inscription peu onéreux, était un frein pour une partie non négligeable de la population»

ÉVÉNEMENT - La retrospective consacrée à Jean-Baptiste Perronneau (1715-1783) consacre un événement pour le Musée des Beaux-Arts d’Orléans puisque les principales œuvres de cet immense portraitiste y sont exposées, dont vingt provenant des collections propres du musée d’Orléans. Et, à travers les œuvres elles-mêmes, et les documents présentés qui leur apportent un éclairage historique passionnant, c’est tout le mode de vie des intellectuels, des artistes, des négociants de ce siècle des Lumières qui apparaît sous la virtuosité des pastels de Perronneau. 

L’ENVERS DU DÉCOR. L’exposition consacrée à Jean-Baptiste Perronneau « Portraitiste de génie dans l’Europe des Lumières » présentée jusqu’au 17 septembre, marque un moment fort dans la programmation artistique du Musée des Beaux-Arts d’Orléans. Mais la qualité et la diversité des œuvres présentées - 151œuvres, dont 53 pastels, venues de 49 prêteurs er de 8 pays - est à mettre au compte, en bonne partie, d’un tour de force, et d’ingéniosité, de la restauratrice du musée, Valérie Luquet. Car voilà, les œuvres réalisées au pastel voyagent très mal. Pour tout dire, elles ne voyagent pas du tout même tant elles sont fragiles et que, de crainte qu’elles soient abîmées, prêteurs privés comme musées publics se refusent à les envoyer au quatre coins de la France, et davantage encore de l’Europe.

VISITE GUIDEÉ - Vous souvenez-vous du MOBE, acronyme de Muséum d’Orléans pour la Biodiversité et l’Environnement ? Il ne s’agit pas, à proprement parler, d’un musée créé ex-nihilo puisque le MOBE prend racine sur l’ancien musée des Sciences naturelles, fermé depuis plusieurs années maintenant. 

LA VIE DE CHÂTEAU - Le festival de Musique de Sully-sur-Loire dévoilera ses premières notes, demain, 1er juin. Cette année, amateurs et mélomanes pourront profiter de 18 concerts dans 9 villes différentes du département, au coeur de 13 lieux patrimoniaux loirétains. Traversant le département d’Est en Ouest et du Nord au Sud, le festival s’arrêtera pour l’ouverture et la clôture au sein de sa ville berceau, Sully-sur-Loire. En partenariat avec la ville de Sully‐sur‐Loire, le festival est organisé, depuis 2007, par le Département du Loiret. L’objectif est de faire découvrir la musique classique à travers le patrimoine loirétain. Cette 44e édition mettra en scène, (...)

AVANT LA GUERRE - Le 1er septembre 1939 devait s’ouvrir à Cannes le premier « festival des démocraties contre les dictatures », initié par Jean Zay, député radical-socialiste et ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts du Front populaire. En créant ce festival cinématographique que plusieurs villes avaient souhaité accueillir entre leurs murs - Biarritz, Deauville, Vichy, Aix-les-Bains, le Touquet, et même Alger - le jeune ministre ambitionnait de faire souffler le vent de la création cinématographie libre en France alors qu’au même moment, la Mostra de Venise, passée sous le joug de Mussolini et d’Hitler, devenait un très efficace outil de propagande profasciste. Ainsi, un an plus tôt, alors que le jury de la Mostra de Venise s’apprêtait à remettre le prix à Autant en emporte le vent, Mussolini et Hitler mirent leur véto et imposèrent que ce prix soit attribué aux Dieux du stade, un documentaire profasciste de la cinéaste nazie Leni Riefenstahl. Et l’année précédente, l’attribution de ce même prix au film pacifiste de Jean Renoir La Grande illusion avait déjà suscité des raclements de gorge très irrités du côté du régime nazi. 

ET DE DEUX - La deuxième édition de Jazz or Jazz à Orléans poursuit sa mue « car un festival, c'est fragile, ça a besoin de se réinventer (…) Déjà, attendons de voir le résultat que nous aurons cette année et j'espère que ce rendez-vous sera pérenne. En tout cas, notre envie est que le jazz ne s'arrête jamais à Orléans », confie Stéphane Kochoyan, conseiller artistique, qui voit en ce nouvel opus « une ouverture ensoleillée »...

ATTENTION À LA MARCHE - Le Festival de Cannes 2017 semble une édition prometteuse pour la région Centre-Val de Loire. En effet, trois films soutenus par la Région et Ciclic en sélection officielle dont un en compétition pour décrocher la Palme. Ils seront présentées en exclusivité lors du Festival de Cannes qui se tiendra du 17 au 28 mai 2017...

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg