Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 25 Mai 2017, 22h11

agriculture

politique agricole

DISPARITION - Le principal syndicat agricole français, la FNSEA, a annoncé dimanche le « décès brutal », à l'âge de 58 ans, de son président Xavier Beulin, qui était aussi le patron du groupe Avril. « La FNSEA fait la douloureuse annonce du décès brutal de son président Xavier Beulin », a indiqué la fédération agricole dans un communiqué. Le groupe Avril, que présidait Xavier Beulin, a également annoncé le décès de son dirigeant dans un communiqué distinct, en adressant « ses pensées à son épouse Laurence et à ses enfants ».

MONNAIE. Les chiffres sont connus et semblent faire consensus : pour les 25.000 exploitants agricoles de la région Centre-Val de Loire, l’année en cours a occasionné une perte financière de 1,2 milliard d’euros, ce qui représente, en une seule année, trois ans de déficit. En cause, les aléas climatiques qui ont été destructeurs pour toutes les récoltes. Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 6 octobre, en amont de la session, la semaine prochaine, du conseil régional, le groupe de l’Union de la droite et du centre (UDC) a fait quelques propositions pour venir en aide aux agriculteurs.

COLERE. Très vive tension, ce mercredi après-midi, devant les grilles cadenassées de la cité Coligny, à Orléans, devant lesquelles se sont rassemblés, à partir de 14 heures, quelque 400 agriculteurs venus des six départements de la région Centre-Val de Loire. Après avoir expliqué, micro en main et juché sur la plate-forme d’un camion, les raisons de la colère paysanne, Eric Thirouin, président départemental de la FDSEA d’Eure-et-Loir, a brandi une scie meuleuse, indiquant que si le directeur de la Direction régionale de l’agriculture et de la forêt (DRAF) ne venait pas répondre aux questions des agriculteurs sous dix minutes, (...)

CONFLIT - Face à une « année catastrophique » pour les agriculteurs, deux fédérations régionales de syndicats d'exploitants agricoles (FRSEA) ont appelé à des actions mercredi pour interpeller le gouvernement. La fédération Nord Bassin Parisien (FRNBP) prévoit de manifester à Amiens et celle du Centre-Val de Loire à Orléans. (...)

RÉVOLTE - La colère gronde depuis un moment déjà dans le monde agricole frappé de plein fouet par les aléas climatiques et des prix au plus bas. Cette fois, c'est le syndicat de la Coordination rurale qui est monté au front dans la petite commune de Maslives, l'une des portes d'entrée du château de Chambord, soigneusement surveillé et sécurisé par les forces de police. Alors pourquoi Chambord ? « Tout d'abord parce que Chambord (...)

AGRICULTURE. Cadre somptueux mais ambiance sans solennité, ce vendredi, à l’ombre des larges murs du château de Chambord pour 19 ministres de l’agriculture de l’Union européenne, invités par leur homologue française, Stéphane Le Foll, à « échanger dans un format informel », selon la formule de la chargée de presse du ministère, sur l’avenir de la gouvernance de la PAC –Politique agricole commune -, en particulier après le « choc du référendum britannique ». Bloqués à l'entrée de l'une des six portes qui ouvrent l’accès au parc du château, quelque 150 agriculteurs ont clamé leur colère et leur désarroi sans que le son de leur voix ne parvienne jusqu'aux ministres, totalement  préservés des clameurs de cette colère paysanne. Disponible pour la presse, et détendu au contact de ses homologues européens, Stéphane Le Foll a dressé le bilan d’une matinée en séance pléanière, puis devant un parterre de journalistes.(...)

BILAN. La moisson 2016 s’annonce désastreuse dans la région Centre-Val de Loire en terme de rendement. D’après les prévisions d’Agreste - l’organisme qui réalise des études statistiques pour le ministère de l’Agriculture - le rendement de la récolte de blé tendre, la catégorie de céréales la plus utilisée dans l’alimentation (...)

VERTE VALLÉE - Interrogé sur les ondes de France Bleu Orléans, dans l'émission Controverse à laquelle participe apostrophe45, Xavier Beulin, président, entre autres, de la FNSEA a décrit le projet physique de la Vallée numérique du végétal, baptisée Agreen Tech Valley. Selon lui, le numérique du végétal est, aujourd'hui, un passage obligé pour l’agriculture et même une opportunité pour le rayonnement d’Orléans. Ce projet ambitionne même de devenir la référence nationale de la thématique numérique au service du végétal (...)

CLIMAT. Jean-Pierre Sueur et Valérie Corre multiplient les rencontres et les échanges pour trouver des solutions à la situation très difficile rencontrée actuellement par les agriculteurs du département, confrontés à des aléas climatiques exceptionnels qui ont très largement endommagé leurs récoltes. (...)

FORUM. Les 18 et 19 novembre, Orléans accueille pour sa deuxième édition, l’Open Agrifood, un forum rassemblant de nombreux acteurs de la chaîne agro-alimentaire internationale, entre le producteur et le consommateur. L’événement, installé au Théâtre d’Orléans, qui s’adressait plus spécifiquement aux professionnels l’année dernière, s’ouvre cette année « aux enfants, aux citoyens au travers d’un programme riche en contenu et débats », explique (...)

Pages