Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 26 Mai 2018, 13h50

Alors qu'un temps d'échange post-attentats est prévu ce mardi à La Source, l'heure est à la prise de responsabilité pour les musulmans de France.

«Il doit y avait une institutionnalisation des mosquées, une formation institutionnelle des imams et un enseignement dans les écoles hors contrat du fait religieux», Mustapha Ettaouzani, président de l'UAMO.

Résumé: 

ISLAM - L'heure est à la prise de responsabilité. Fini donc le discours de victimisation de la communauté musulmane entendu ou servi après les attentats de janvier 2015. La lutte « concrète » contre le terrorisme et les djihadistes passe par « une institutionnalisation du fait musulman », affirme Mohammed Ettaouzani, président de l'Union des association musulmanes de l'Orléanais (UAMO)...

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici