Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 15 Octobre 2018, 11h12

Willy Matsanga, chef de guerre sanguinaire congolais et bras droit de Denis Sassou Nguesso, est mort à l'hôpital d'Orléans en toute discrétion.

Le député de Kinsoundi (Brazzaville) et ancien chef de guerre suivait des soins intensifs depuis plusieurs mois à l'Hôpital de La Source, à Orléans où il résidait avec sa famille.

Résumé: 

DÉCÈS - Willy Matsanga, chef de guerre sanguinaire congolais et bras droit de Denis Sassou Nguesso, est mort en toute discrétion à l'hôpital d'Orléans. Député de la République du Congo, soldat et jadis chef de guerre sanguinaire, Pandou Wilfrid Anicet, plus connu sous le nom de Willy Matsanga, est décédé, dans la plus grande discrétion médiatique, jeudi 9 octobre au CHR d'Orléans, des suites d'une tumeur au cerveau, après plusieurs jours de coma post-opératoire. Âgé de 45 ans, le député de Kinsoundi (Brazzaville) suivait des soins intensifs depuis plusieurs mois à l'Hôpital de La Source, à Orléans où il résidait avec sa famille. 

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici