Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 21 Août 2018, 12h28

La rédaction révèlait, en janvier dernier, certaines dépenses de la plateforme Nanosynthèse, dont était responsable Anita F., nommée par l'ex-président d'université.

Le plus étonnant réside surtout dans les avantages en nature d'Anita F., alors qu'elle n'était qu'un agent en CDD au sein de l'Université d'Orléans. 

Résumé: 

UNE VIE DE CHÂTEAU - L'état des dépenses de la plateforme Nanosynthèse, dont était responsable Anita F. au sein de l'Université d'Orléans, pose un certain nombre de questions sur la gestion dispendieuse de l'ancien président, devenu recteur de Guyane avant de démissionnerdébut janvier. Cette proche de Youssoufi Touré, qu'il a lui-même désignée chef de projet Nanosynthèse et coordinatrice des projets d'investissements d'avenir au SUREO de l'Université d'Orléans le 18 avril 2010 - d'abord en Contrat à durée déterminée, puis en Contrat à durée indéterminée à partir du 1er janvier 2012 -, a connu une ascension professionnelle impressionnante depuis son embauche en CDD en qualité d'agent contractuel (du 2 novembre 2007 au 31 août 2008). Elle était, au départ, chargée de mission Ressources Humaines auprès du secrétariat général de l'université avant de voir son contrat renouvelé, du 6 mai 2009 au 17 avril 2010. Son renouvellement était lié à l'évolution dudit projet et à la reconduction de celui-ci par les différents partenaires...

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici