Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Novembre 2017, 13h25

EXCLU - Son statut de chef de service au sein de la DIRECCTE pourrait rendre sa candidature irrecevable dans la 2e circonscription. Explications.

Joint par téléphone, Emmanuel Constantin se contente de dire que les « vérifications sont en cours »

Résumé: 

À L'ARRÊT - Emmanuel Constantin, jeune référent départemental d’En Marche! durant la campagne présidentielle, sera-t-il autorisé à briguer un mandat de député dans la 2ème circonscription du Loiret ? La question est aujourd’hui clairement posée eu égard aux fonctions que le jeune polytechnicien de 26 ans occupait au sein de la Direccte - Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi - avant de se mettre en disponibilité pour mener à bien son engagement de militant. Le code électoral indique, dans son (article LO 132) que (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici