Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 23 Mai 2018, 06h57

Le futur préfet de région devra, une fois encore, se battre contre les raccourcis médiatiques le qualifiant de «préfet issu de la diversité».

Pour Nacer Meddah, le véritable symbole d'une intégration réussie en France sera « le jour où les origines des uns et des autres ne surprendront plus ». 

Résumé: 

NOMINATION - À nouvelle année, nouveau préfet. La région Centre-Val de Loire aura à sa tête l'ex-préfet du «9-3», passé notamment par la Franche-Comté et plus récemment par la Lorraine. Mais nul doute que ce haut fonctionnaire, au service de l'État depuis trente cinq ans, devra certainement se battre, une fois encore, contre les raccourcis. En effet, les médias ont très, voire trop souvent qualifiés Nacer Meddah de « préfet issu de l'immigration », une image de réussite sociale qui lui colle à la peau et qui n'a pas finit de l'agacer. Interrogé en 2010 par votre humble serviteur, il confiait que « cette description (était) réductrice » même s'il « revendique (ses) origines kabyles et arrageoises » (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici