Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 17 Août 2017, 23h18

Les sénateurs ont finalement interdit les emplois familiaux pour les parlementaires, dans la nuit de mercredi à jeudi.

«Ce qui s'est passé hier n'est pas anodin», a jugé le sénateur du Loiret Jean-Pierre Sueur (PS) du Loiret. Il a estimé «très important de faire ce pas en avant, même si on peut dire que c'est lié aux circonstances».

Résumé: 

MORALISATION - Les sénateurs assument leur rétropédalage. Dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 juillet, ils ont voté l'interdiction des emplois familiaux pour les parlementaires, 24 heures après une première délibération au cours de laquelle ils avaient rejeté cette mesure-phare du projet de loi de moralisation de la vie politique...

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici