Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 17 Décembre 2017, 20h44

Jacqueline Gourault, sénatrice depuis 2001 et ministre (MoDem) auprès de Gérard Collob au ministère de l’Intérieur, se représentera bien aux sénatoriales du 24 septembre.

Selon Jacqueline Gourault, «on vient toujours de quelque part, et moi je viens du Sénat, des collectivités locales et du Loir-et-Cher » (NRCO).

ON PREND LES MÊMES ET ON RECOMMENCE - Le parti d'Emmanuel Macron, La République en Marche, a dévoilé mardi soir le nom de 18 nouveaux candidats aux élections sénatoriales de septembre, dont la ministre auprès du ministre de l'Intérieur, Jacqueline Gourault (MoDem), dans le Loir-et-Cher.

Selon cette nouvelle liste, qui fait suite à la désignation des 16 premiers candidats LREM - dont Aline Mériau dans le Loiret - rendue publique vendredi, la ministre MoDem, Jacqueline Gourault, est investie en deuxième position sur la liste du Loir-et-Cher, derrière le sénateur socialiste sortant, Jeanny Lorgeoux. Cette très proche de François Bayrou conserve donc sa circonscription après deux mandats à la Haute assemblée.

En deuxième position sur la liste du Loir-et-Cher

Sénatrice depuis 2001, elle indiquait récemment à nos confrères de la NRCO : « Quelles que soient les responsabilités que l'on a, il faut toujours garder un pied sur le terrain. On vient toujours de quelque part, et moi je viens du Sénat, des collectivités locales et du Loir-et-Cher : j'entends y garder une attache très forte et c'est pourquoi je me représente. Pour rester la représentante des élus du Loir-et-Cher. » Décidément, les pratiques politiques ont bien du mal à évoluer.

RZ avec AFP