Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 21 Octobre 2018, 07h39

En déplacement dans le Loiret, ce mardi, sur le thème de la formation, le président français a mis en garde contre le risque de repli. 

« Notre avenir commun, il ne peut pas être dans le repli, il doit être dans l'ouverture et l'adaptation », François Hollande.

Résumé: 

MISE EN GARDE - Au cours d’un déplacement sur le thème de la formation professionnelle, ce mardi 14 mars, à Montargis, puis à Châteauneuf-sur-Loire, François Hollande a mis en garde contre le risque de « repli » que représente le vote FN à la présidentielle pour les entreprises qui exportent et pour « les intérêts de chaque Français ». « Que deviendrait cette entreprise? Comment pourrait-elle exporter? Ce serait le repli », a prévenu le président de la République en faisant allusion à la sortie de l'Union Européenne promise par le FN, si sa candidate Marine Le Pen accède à l’Élysée. « Notre avenir commun, il ne peut pas être dans le repli, il doit être dans l'ouverture et l'adaptation », a (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici