Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 21 Juin 2018, 14h19

Le président (PS) de la Région Centre-Val de Loire appelle à une « refondation » du parti socialiste et à dépasser les guerres de clans. 

 « Refondons-nous (les socialistes) autour d’un parti social-démocrate, social-réformiste exigeant. On a tellement besoin de ce modèle au moment où les écarts de richesses s’accroissent, et où le monde est confronté à une crise de son modèle de développement ! », François Bonneau, PS.

Résumé: 

L’ESPOIR FAIT VIVRE - Pas de changement opportun d’étiquette politique pour le président du Conseil régional du Centre-Val de Loire qui reste, pour l’instant, au Parti socialiste. Si le mot désertion ne fait pas partie de son vocabulaire, François Bonneau observe, réfléchit, analyse avec l’espoir néanmoins d’une « refondation (de sa famille politique) qui reposerait sur un principe d’enrichissement mutuel et pas sur un principe d’exclusion », explique-t-il, se revendiquant, au passage, comme « un survivant (du PS) bien portant ». Malgré la reconfiguration du paysage politique national, dans l’hémicycle régional, il n’y aura vraisemblablement pas de groupe En Marche!. « Mais il faut néanmoins s’emparer de cette nouvelle donne politique », souligne-t-il...

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici