Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 17 Décembre 2017, 20h44

Le service de communication de la préfecture du Loiret s’agite depuis quelques heures en raison de la venue potentielle, mais «sans confirmation», du chef de l’Etat.

Autant d’agitation, autant d’indices laissent supposer qu’il s’agit, « sans confirmation » (dixit la préfecture), du Président Macron. 

L'INVITÉ MYSTÈRE - Depuis lundi, la préfecture du Loiret fait le tour des rédactions pour évoquer, d’abord, la venue d’un ministre à Orléans. Jusqu’ici, pas de nom, pas de date, juste un espace temps : « Dans la semaine ». Depuis ces dernières heures, l’on subodore que ce sera jeudi matin. Ensuite, plusieurs indices laissent à deviner que cet «invité mystère» dans la cité johannique pourrait être Emmanuel Macron himself. Le chef de l'État pourrait en effet faire son retour à Orléans, après 14 mois. Là même où il prononça en mai 2016 son premier discours su sa vision de la France. Candidat officieux à la présidentielle 2017, le ministre de l’Économie de l’époque avait répondu à l’invitation du député-maire LR Olivier Carré qui l’avait, pour l'occasion, fait président des fêtes de Jeanne d’Arc. Une proposition prémonitoire sans doute.

Ce mercredi matin, bis repetita. Le service de communication de la préfecture du Loiret a donc repris attache avec notamment la rédaction d’apostrophe45, afin d’obtenir de nouveaux renseignements sur ses journalistes. Signe que la venue - non officielle à l’heure où nous écrivons ces quelques lignes - de cette personnalité politique de premier plan est imminente. Et autant d’agitation laisse supposer qu’il s’agit, « sans confirmation » (dixit la préfecture), du Président Macron. 

«Aucune confirmation», selon la préfecture du Loiret

L’agenda élyséen informe seulement que le «PR» (Président de la République) sera «en déplacement en région». Encore un détail supplémentaire qui nous met sur la  voie d’Emmanuel Macron, d’autant qu’une conférence de presse organisée par la mairie d’Orléans jeudi matin, en présence du maire d’Orléans Olivier Carré, vient tout juste d’être annulée. On comprend bien que, si le déplacement d’Emmanuel Macron était confirmé, le président de la Métropole d’Orléans devrait faire acte de présence et ce, pour des questions de protocole et, à tout le moins, de respect républicain.

Capture d'écran 2017-07-26 11.03.47.png

Capture d'écran 2017-07-26 11.08.04.png

Reste désormais à connaître précisément les raisons de son retour dans la capitale régionale.

RZ