Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 14 Décembre 2018, 15h28

, Fête de la Rose, SAS

VIDÉO. À la tribune de la fête de la Rose, à Ingré, la ministre a défendu l'éthique socialiste et le pacte social. 

Exercice nécessaire de remobilisation des troupes socialistes pour la ministre des affaires sociales, à deux jours du vote de confiance à l'Assemblée nationale

Résumé: 

CONFIANCE. Dans un contexte national pour le moins difficile pour le PS, fragilisé par les affaires Thévenoud et Morelle, les critiques d'Arnaud Montebourg, et accessoirement par la sortie du livre de Valerie Trierweiler, et ce alors que le nouveau gouvernement de Manuel Valls va passer sous les fourches caudines d'un vote de confiance décisif, mardi, à l'Assemblée nationale, Marisol Touraine a remis les pendules - morales - à l'heure. « Les fautes morales, les fautes éthiques, quand elles viennent de notre camp, sont inacceptables et intolérables. L'immense majorité des élus est irréprochable. » (...)

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici